Décès à l’étranger

Tout ce qu'il faut savoir pour le décès à l'étranger d'un proche

Lorsqu’un décès à l’étranger survient, la famille du défunt est généralement prise de panique. Pour mieux gérer ce moment difficile et accomplir les démarches obligatoires, Meilleures Pompes Funèbres vous indique la marche à suivre.

Vous étiez dans le pays étranger avec le défunt ou en France ?

Dans le premier cas, vous devez tout d’abord informer du décès de votre proche le consulat français. Beaucoup de pays exigent aussi de déclarer le décès aux autorités locales de l’état civil. Dans ce cas là, comme lors d’un décès en France, un acte de décès, cette fois-ci local, est établi. Le consulat français transcrit alors l’acte de décès étranger dans le registre d’état civil français.

Si vous êtes en France au moment du décès, vous serez rapidement prévenu par les services de Police ou de gendarmerie de votre ville ; eux-mêmes prévenus par le consulat français du pays du lieu de décès. Après l’annonce du décès, vous pouvez effectuer les démarches nécessaires.

Contacter une agence de pompes funèbres.

Acte de décès et identification du corps

Où récupérer l’acte de décès français ?

Vous pouvez vous procurer l’acte de décès au poste diplomatique et consulaire ou éventuellement au service central d’état civil.

Une identification du corps est-elle obligatoire ?

L’identification du corps par la famille est souvent nécessaire pour identifier le défunt avec certitude et rendre officiel le décès. Dans certaines circonstances (attentats, accidents etc.), les autorités peuvent décider de ne pas solliciter la famille pour l’identification. Le but étant de protéger la famille et éviter un autre choc émotionnel. Les scientifiques demandent alors aux proches certains éléments personnels relatifs au défunt comme des particularités physiques.

Rapatriement : transport du corps et frais

Comment s’effectue le rapatriement ?

C’est généralement le consulat qui vous transmet l’autorisation de transport de corps vers la France.

Les frais de rapatriement sont-ils à charge de la famille ?

Oui. Le consulat prend cependant contact avec la famille de la personne décédée pour s’assurer que celle-ci n’avait pas d’assurance prenant en charge le rapatriement du corps.

Une fois le rapatriement effectué, la famille peut-elle sélectionner la pompe funèbre ?

Qu’il s’agisse d’une inhumation ou d’une crémation, la famille est totalement libre de choisir l’opérateur funéraire de son choix pour organiser les obsèques en France. Vous avez sur Meilleures Pompes Funèbres la liste des agences par ville : pompes funèbres Nice,pompes funèbres Lyon,pompes funèbres Paris,pompes funèbres Marseille etc.

Voir l'annuaire ou solliciter des devis en ligne.

Comment vous faire accompagner ?

Vous cherchez un accompagnement psychologique ? Un simple soutien ? Vous pouvez contacter l’association d’aide aux victimes de votre lieu de résidence. Le Centre de crise peut également vous mettre en relation avec elle si vous le souhaitez.

En fonction des circonstances du décès, le ministère des Affaires étrangères et européennes ou la préfecture veillent généralement à apporter un soutien aux familles en leur proposant différentes solutions d’aide.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités