Un diplôme pour les pompes funèbres

Connaître la formation exigée pour travailler dans les pompes funèbres

Jusqu’à présent la simple participation à une formation autorisait des personnes à travailler dans le secteur des pompes funèbres. D’ici 2013, les choses vont bien changer.

Quel diplôme pour travailler dans les pompes funèbres ?

Un décret impose désormais un contrôle des connaissances obligatoire à la suite de la formation. Ce diplôme portera sur différentes matières très variées suivant la fonction que le candidat souhaite endosser.

De l’assistant funéraire au maître de cérémonie en passant par le dirigeant d’entreprise :  personne ne pourra échapper à un bachotage avant l’examen final. Les matières dispensées seront juridiques (la réglementation, le droit administratif, le droit de la consommation), psychologiques (principalement la psychologie du deuil) mais aussi sociologiques avec l’apprentissage des différents rituels.

Ce diplôme, qui a pour objectif de redorer l’image de ces métiers difficiles, sera organisé en trois étapes :

  • un examen théorique sous forme de QCM
  • un examen pratique
  • un oral devant un jury de représentants d’élus locaux, de magistrats, d’universitaires…

Ces métiers portent une grande responsabilité : celle d’accueillir, de recevoir et de conseiller des familles dans un grand désarroi. Il faut donc faire très attention au vocabulaire utilisé et au comportement. C’est l’objectif de ces diplômes, garantir aux familles un plus grand professionnalisme dans ce secteur.

Trouver des agences de pompes funèbres par département.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités