Les cimetières à Paris sont-ils à court de places ?

Dans les cimetières parisiens les concessions disponibles se font très rares.

Il est devenu très difficile de trouver une concession libre pour les inhumations dans la capitale. L’exemple avec le cimetière du Père-Lachaise : le plus grand et le plus prestigieux des 14 cimetières parisiens. La place pour les défunts manque. Pour répondre à la demande, la Mairie tente de récupérer les concessions abandonnées.

La Mairie de Paris tente de récupérer les concessions abandonnées

Pour essayer de trouver une solution au manque de concessions disponibles pour faire face à une demande qui ne baisse pas, la Mairie de Paris tente de reprendre les tombes laissées à l’abandon.

La loi française prévoit la possibilité pour la Mairie de reprendre les concessions abandonnées grâce à la procédure administrative de reprise. Régulièrement donc on scrute les allées du cimetière pour repérer les tombes abandonnées.

L’année dernière, grâce à cette procédure, dans le cimetière du Père Lachaise, quelques 150 terrains ont été récupérés.

La Mairie de Paris a donné des instructions claires aux conservateurs des cimetières pour appliquer largement cette procédure de reprise afin de reprendre le maximum de concessions abandonnées qui seraient ensuite remises à la vente.

La Mairie peut reprendre les concessions laissées à l’abandon mais la procédure administrative qui peut durer jusqu’à 3 ou 4 ans.

Les concessions temporaires sont de plus en plus mises en avant

Un élément important qui explique le manque de places disponibles : la grande partie des concessions dans les cimetières parisiens sont vendues à perpétuité. Pour les familles, la concession perpétuelle est synonyme de non-oubli du défunt.

Depuis 16 ans, la Mairie de Paris propose des concessions temporaires d’une durée variable : 10 ans, 30 ans, 50 ans. Toutefois, l’intérêt pour ces concessions reste à démontrer. Pour le moment, la Mairie n’a communiqué aucun chiffre à ce sujet. Les familles sont-ils intéressés par les concessions temporaires ? Y a-t-il un mouvement en faveur de ces dernières ? Affaire à suivre.

Si nous n'avons pas la réponse à cette question, nous avons obtenu les tarifs des concessions funéraires temporaires dans le cimetière du Père Lachaise qui, eux sont en revanche connus. La concession temporaire de 10 ans coûte 800€. Pour comparaison, la concession perpétuelle coûte 16 000€...

En attendant, où inhumer on incinérer les Parisiens ?

Il n'y a pas que les concessions disponibles qui manquent dans les cimetières parisiens...Rappelons que le seul crématorium à Paris intra-muros est bien celui du Père Lachaise. Il est également surchargé ainsi que son columbarium.

Alors qu'est-ce qui reste comme solution pour les Parisiens ?

La réponse est celle de se tourner vers la banlieue parisienne, faute de place dans la capitale. Un tiers des concessions gérées par la Mairie de Paris se trouvent hors de la capitale.

La Mairie de Paris gère 6 cimetières extra-muros. Les concessions sont jusqu’à 4 fois moins chères mais l’éloignement de la capitale ne facilite pas les choses pour la famille. Certains membres proches des défunts ont du mal à se déplacer jusqu'au cimetière en question en raison d'un âge avancé...

Alors parmi les suggestions qui se sont faites entendre, il y a celle de ne plus proposer des concessions perpétuelles et de mettre en place uniquement des concessions décennales. Reste à voir si la Mairie de Paris suivra cette idée...

 

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités