Cercueil à base de champignons : un nouveau concept au Pays-Bas

Découvrez le "cercueil vivant" disponible aux Pays-Bas

Un « cercueil vivant », voici le surnom du cercueil à base de champignons réalisé aux Pays-Bas. Ce cercueil se veut respectueux de l’environnement car il permet une décomposition rapide du corps et il est fait à base de matériaux naturels se décomposant très vite également. La décomposition de la dépouille est notamment assurée par la présence des champignons. Il s’agit d’un procédé dont l’objectif est de transformer le corps humain après le décès en compost. Le compost humain est ensuite utilisé comme engrais naturel pour enrichir le sol.

« Living Cocoon » : une décomposition du corps humain plus rapide

L’inventeur de ce concept de cercueil à base de champignons, Bob Hendrikx, explique que le cercueil en question est un "organisme vivant" à cause des champignons qui le composent, ces derniers étant les « plus grands recycleurs de la nature ». La décomposition du corps humain dans ce cercueil à base de champignons se fait généralement en 2 à 3 ans, pour plus de 10 ans dans un cercueil en bois.

Le cercueil lui-même se décompose beaucoup plus rapidement (30 à 45 jours) contre jusqu’à 10 ans pour les parties métalliques ou vernies d’un cercueil en bois. classique.

Les champignons aident à ce que la décomposition du corps produise de nouveaux nutriments pour la chaîne alimentaire dans la nature. Le mycélium neutralise l’émission de toxines dans le sol et accélère le processus de décomposition. Le mycélium est l’appareil végétatif des champignons qui forme les parois du cercueil.

Le cercueil à base de champignons : quelle composition ?

Le « cercueil vivant » ou le « living Cocoon » se présente sous la forme d’un cercueil classique. Sa couleur est blanche à cause du mycélium. Dans le cercueil, le corps du défunt est posé sur une couche de mousse et il y a également des insectes.

Le cercueil étant fait du mycélium, il est bien plus léger qu’un cercueil en bois.

Une fois le mycélium provenant de champignons réalisé, on pose de la terre prise en-dessous de la mousse en forêt et on mélange également avec des copeaux de bois et on met le tout dans un moule de cercueil.

La réalisation du cercueil prend sept jours pour devenir un « organisme vivant » mais sous forme solide.

L’entreprise qui réalise ce type de cercueil à base de champignons aux Pays-Bas s’appelle « Loop » et a déjà signé un partenariat avec des pompes funèbres. Actuellement, ce cercueil est proposé à un prix d’environ 1 500€.

Le fondateur de la société « Loop », Bob Hendrikx, est persuadé de son futur succès au vu des réactions sur les réseaux sociaux.

Il convient de noter qu’une initiative sur le compostage humain sera aussi lancée aux Etats-Unis en 2021. Pas de « cercueil vivant » là-bas, le corps sera placé dans un module aéré avec des copeaux de bois, du foin etc. jusqu’à ce qu’il se décompose et se transforme en terreau.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités