Wallonie autorise l’inhumation ou la crémation dans des cercueils en carton

Une autorisation pour l’utilisation de cercueil en osier ou carton lors d’un enterrement ou une crémation sera valable à partir du 15 avril.

Les personnes décédées en Wallonie pourront faire le choix d’être inhumées ou crématisées dans des cercueils en carton ou en osier à partir de 15 avril. Si cette décision a été prise c’est notamment par l’argument écologique de ces types de cercueil.

Cercueil en carton bientôt autorisé en Wallonie

Une collaboration entre les opérateurs de pompes funèbres et les vanniers, qui avaient l’habitude de tresser des paniers destinés aux pique-niques champêtres, se fera-t-il bientôt ? C’est ce qu’imagine le dessinateur belge Sondron après que la Wallonie a indiqué le 28 mars que les types de cercueils en carton ou osier seront autorisés à partir du 15 avril. Il s’agit notamment des cercueils conçus avec des matériaux biodégradables.

“C’est surtout l’argument écologique qui est décisif ”selon La Libre Belgique. Lorsque le défunt est enterré, ces types de cercueil “accélèrent la décomposition des corps”, facilitant ainsi le travail des fossoyeurs s’il y a exhumation. Par ailleurs, le prix de ces cercueils est nettement moins cher que ceux fabriqués en bois. Néanmoins, le quotidien francophone interdit “l’utilisation de ce type de cercueil si l’inhumation se fait dans un caveau”.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités