Tout savoir pour publier un avis de décès ou annonce nécrologique dans un journal ou en ligne

checked picto

Savoir publier un avis de décès dans un journal

Un de vos proches vient de décéder et vous souhaitez informer le plus grand nombre de la date et du lieu des obsèques ? Ou simplement lui rendre un hommage, saluer sa mémoire ? Il vous faut alors rédiger un avis de décès. Vous pouvez soit le faire de manière traditionnelle avec une parution dans la presse soit en utilisant internet.

Quel contenu insérer dans une annonce nécrologique ? Exemples d'avis ?

Une annonce nécrologique est un texte d'une longueur variable, le plus souvent publié dans un quotidien national, un journal régional ou un magazine dans les jours qui suivent le décès d'une personne.

Les avis de décès annonçant la disparition d’une personne sont généralement présentés sous un format structuré, il existe des traditions dans l'avis de décès. Voici les éléments à faire figurer dans l'avis :

  • Le nom des proches (civilité, prénom, nom et lien avec le défunt),
  • Phrase annonçant le décès,
  • Nom du défunt,
  • Date et lieu de décès,
  • La date, l’heure et le lieu des funérailles (s'il y a une cérémonie religieuse ou non),
  • Si la cérémonie a vocation à rester intime, on mentionne 'La cérémonie sera célébrée dans l'intimité familiale',
  • La date de naissance et/ ou l'âge de la personne décédée,
  • Les membres de la famille (conjoint, enfants, parents, petits-enfants, arrières-petits-enfants)
  • La religion, avec par exemple la phrase usuelle 'munie des sacrement de l'église',
  • Un email ou une adresse pour l'envoi des lettres de condoléances, ou de l'envoi de fleurs
  • On peut aussi insérer des éléments sur la profession, des remerciements, etc. ;

Image de l'offre avis-de-deces.com pour la publication d'avis de décès dans la presse

Voici un exemple d'avis de décès (nous vous présentons de nombreux exemples en fin de page) :

Madame Jeanne DURAND son épouse,

Louise, Julie, Sophie et Paul DURAND, ses enfants

Pauline, Louis, Rodolphe, Mathieu, Antoine, Marie et Antonin,

ses petits-enfants

Ont la douleur de vous annoncer le décès de

Monsieur Yves DURAND

Survenu le 8 juin 2012 à Paris à l’âge de 78 ans.

L’inhumation aura lieu le mercredi 12 juin au cimetière du Montparnasse

Ou d'autres exemples :

L'association Maisons Paysannes de France

a la grande tristesse de faire part du décès de

Jean Pelgim,

administrateur,

survenu à Mougin, le 28 avril 2020.

Il avait mis sa forte personnalité et ses compétences de grand journaliste au service de la défense du patrimoine.

Ses actions et ses articles rendaient compte, avec une grande exigence, des richesses de notre héritage vernaculaire et à son intégration dans le monde d'aujourd'hui.

Maisons Paysannes et Traditions de France s'associe à la peine de 

son épouse Violette et de ses enfants.

Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.

Mais il est également possible de simplement écrire une pensée ou un hommage en souvenir du défunt lors de son anniversaire de décès par exemple. C’est alors à vous d’imaginer ce qui pourrait toucher les personnes l’ayant connu.

Ou

Delphine, Thérèse, Emmanuelle

et Christophe,

ses enfants ;

ainsi que leurs conjoints,

Ses huit petits-enfants

Et ses trois arrière-petits-enfants,

Françoise Ploimant,

sa sœur,

ont l'immense chagrin de faire part du décès de leur sœur, mère, grand-mère ou arrière-grand-mère chérie,

Mme Claudine BAUBOIN,

née GIRARDOT

qui s’est éteinte à son domicile, le 18 mars 2020,

à l'âge de quatre-vingts ans.

A ceux qui l'ont connue et aimée, que vos pensées et prières l'accompagnent.

Une cérémonie religieuse sera célébrée ultérieurement.

Comment publier un avis de décès ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il est possible de publier un avis de décès sur un journal papier ou bien sur des sites Internet spécialisés. Concernant les journaux, vous pouvez soit insérer l'avis de décès dans un journal local comme Le Dauphiné Libéré ou l'Est Républicain. Différentes formules sont proposées en fonction de la diffusion souhaitée de l'avis (celui-ci peut-être publié et visible dans différents départements). Certains journaux proposent jusqu'à 5 départements. Vous pouvez aussi publier l'avis sur les journaux nationaux comme Le Monde, le Figaro ou Libération.

Si vous souhaitez directement passer par un journal, il faut visiter le site ou contacter le département en charge de ce service, lui dicter ou transmettre l’avis de décès et préciser la date de parution. Attention, il faut faire la commande au plus tard vers 16h ou 17h si on souhaite une parution pour le lendemain.

Certains sites permettent de publier un avis de décès sur la plupart des journaux locaux et nationaux en France. Ainsi, vous pouvez voir et valider votre avis de décès avant sa publication.

Vous pouvez aussi demander à l'entreprise de pompes funèbres en charge des obsèques de publier pour vous l'avis de décès.

Image de l'offre avis-de-deces.com pour la publication d'avis de décès dans la presse

Si vous souhaitez utiliser les nouvelles technologies et transmettre l'information rapidement concernant la cérémonie, vous pouvez demander à la pompe funèbre de publier un avis de décès sur son site, cette démarche est de plus en plus fréquente.

Vous pouvez aussi utiliser une plateforme comme AIDE (aide.meilleures-pompes-funebres.com/espace-defunt/). Sur cette plateforme vous pourrez donner plus d'informations sur la cérémonie, vous pourrez aussi permettre à la famille et aux proches d'échanger des photos ou des vidéos.

Lien vers AIDE espace défunt

Combien coûte un avis de décès dans la presse ?

Le prix d’un avis de décès varie d’un journal à un autre. Ce qu’il faut regarder c’est le nombre de lignes de l’avis de décès. En effet, plus il sera long plus le prix sera élevé. Les journaux nationaux pratiquent des prix souvent plus élevés que les journaux locaux ou régionaux. Nous avons mené une étude sur le coût des avis de décès en France.

Selon notre enquête, un texte court de 60 mots coûte :

- 231 € pour les journaux locaux

- 521 € pour les journaux nationaux

Un texte moyen de 126 mots:

- 377 € pour les journaux locaux

- 762 € pour les journaux nationaux

Un texte long de 186 mots:

- 557 € pour les journaux locaux

- 968 € pour les journaux nationaux

Les prix peuvent varier en fonction du jour de la semaine, il faut savoir que pour certains journaux comme Le Figaro, il est plus cher de faire paraitre un avis de décès un vendredi ou un samedi.

Nous avons fait une synthèse des tarifs pour le Figaro et le Monde.

Dans le cadre d’obsèques, ce sont généralement les pompes funèbres qui s’occupent directement des publications. Ce coût est donc additionné au total des prestations demandées, ne pas hésiter à faire la demande lors du devis. Les pompes funèbres ne prennent généralement pas de commission sachant qu'elles y consacrent souvent beaucoup de temps.

Quant au coût approximatif des obsèques (avec ou sans avis de décès dans un journal), il est possible de faire une simulation sur le tarificateur. Dans cet outil, vous trouverez le prix d'une annonce dans votre département.

Comment trouver un avis de décès ?

Pour trouver un avis de décès, il faut savoir que la date du décès est un élément clé. En effet si la date du décès est récente, après 2015, il sera beaucoup plus facile d'effectuer une simple requête via un moteur de recherche comme google ou bing. On utilise dans ce cas le nom, le prénom et la date du décès. Plusieurs plateformes agrègent tous les avis de décès en France. Il est probable que l'information obtenue soit limitée car ces plateformes ne reprennent que les éléments essentiels de l'avis de décès. Attention, il peut exister de nombreux homonymes notamment si le nom recherché est un nom relativement commun (Durand, Martin, etc) mais en précisant le lieu et les dates, vous devriez pouvoir trouver facilement l'information recherchée.

Si cette première recherche est infructueuse et si la date du décès a eu lieu avant 2010, il faut aller sur les sites de généalogistes et cela va prendre beaucoup plus de temps !

Avis de décès, obligatoire ou pas ?

L'avis de décès n'est pas obligatoire, il est proposé à toutes les familles du défunt mais cela reste un choix personnel. Il est possible que la personne décédée ait mentionné, dans ses dernières volontés, la publication ou non d'un avis de décès. Pour connaitre les volontés du défunt, on peut consulter le contrat obsèques souscrit dans la partie des dernières volontés.

Comment rédiger un avis de décès ? Quels sont les différents types d'avis ?

Comme nous l'avons évoqué dans l'introduction, pour rédiger un avis dans la presse, il existe de nombreuses traditions dans la structure d'un avis de décès. L'idée est que le lecteur du journal puisse rapidement identifier s'il connait la personne décédée. Il est cependant tout à fait possible aujourd'hui d'apporter une touche plus personnelle.

Le nom :

On met habituellement le nom et prénom, on peut aussi rajouter un surnom comme 'Papy', 'Chouffi', 'Mounette', etc.

La famille :

Il est important de mentionner les membres de la famille proche, si possible par leurs prénoms, évidement si la famille est très nombreuse cela devient compliqué. Traditionnellement on liste la famille proche et toute personne de la famille avec qui le défunt était particulièrement proche.

La profession :

Il est tout à fait possible de mentionner la ou les précédentes fonctions du défunt, dans le monde hospitalier (docteur, chirurgien, cadre de santé, etc.), le secteur public (fonctionnaire de police, professeur des collèges, conseillère municipale, préfet, fonctionnaire de l'ONU), le secteur privé (directeur d'entreprise, membre d'un conseil d'administration), l'associatif (président d'une association), etc.

La cérémonie :

Il faut indiquer l'horaire de la cérémonie et le ou les lieux. On peut ajouter la phrase 'ce message tient lieu de faire-part'. Si vous préférez que la cérémonie reste intime, la phrase usuelle est 'une cérémonie sera célébrée dans l'intimité familiale'. Autres phrases habituelles: 'La cérémonie religieuse sera organisée ultérieurement' ou 'La cérémonie religieuse sera célébrée le mardi 1 mai, après-midi, en l'église'.

Remerciements :

Il est de plus en plus fréquent de remercier le personnel hospitalier, d'un EHPAD ou d'un organisme ou d'une personne qui a joué un rôle très important dans l'accompagnement du défunt. Certains avis mentionnent le nom du docteur ou une personne ayant beaucoup aidé, il est toujours préférable de prévenir la personne concernée, par politesse.

Dons :

Voilà une phrase qu'on peut insérer afin de proposer aux familles de faire des dons : 'Vous pouvez soutenir l'action de X auprès des enfants hospitalisés en versant des dons'.

Email de contact ou adresse :

Afin de faciliter les échanges avec la famille, les amis et les proches, il est recommandé de mettre un email dans l'avis de décès, cela permet à un proche qui n'a pas été en contact depuis un certain temps de reprendre contact et d'envoyer une lettre ou un email de condoléances. Sur cette page, vous trouverez des exemples de lettres de condoléances. On peut mettre une phrase comme 'les message d'amitiés peuvent être adressés à l'adresse suivante: ...'

Texte ou citations d'un poète ou d'un écrivain :

Dans la partie texte libre, vous pouvez citer un artiste qui était important pour le défunt ou des messages que vous souhaitez transmettre. Voici quelques exemples:

"Seul l'amour compte"

"Mon amour infini t'accompagne"

"Merci pour ton immense générosité et ton affection sans failles'

"Ce furent de beaux jours. Puis vint après le triste crépuscule". Höderlin

A qui envoyer les avis de décès ?

L'avis de décès peut être transmis de différentes manières. Historiquement c'est la pompe funèbre qui gère ce sujet car elle le fait de manière habituelle. L'écriture et la transmission d'un avis de décès sont toujours un sujet de stress car il ne faut pas faire d'erreur dans la rédaction. Certains journaux, pour éviter d'avoir à gérer les erreurs ou incompréhensions, exigent que la rédaction et la publication d'un avis de décès soient réalisées par un professionnel.

Vous pouvez effectuer vous même la publication de l'avis de décès, certains journaux le permettent sur leur site mais il est parfois difficile de trouver la page internet où on peut remplir les champs afin de compléter l'avis de décès.

Vous pouvez toujours compléter et publier un avis de décès sur le site de notre partenaire www.avis-de-deces.com, vous trouverez un lien ci-dessous vers la page. Cette démarche est relativement rapide tout en sachant qu'il est indispensable de faire une relecture ou refaire lire l'avis par une autre personne.

Image de l'offre avis-de-deces.com pour la publication d'avis de décès dans la presse

Publier un avis de décès dans le journal ou créer un espace décès sur internet ?

Il faut savoir que vous pouvez faire les deux démarches:

Avantages de l'avis de décès dans le journal :

- communiquer au plus grand nombre de personnes

- remercier certaines personnes ou certains établissements

Avantages d'un espace défunt sur internet :

- communiquer rapidement sur la cérémonie (une publication prend 5 minutes)

- pouvoir utiliser facebook, sms, whatsapp, emails pour transmettre l'avis

Lien vers AIDE espace défunt

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques