Estimation gratuite du prix des obsèques
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

Les os brûlent-ils lors de la crémation ??

Voici le devenir des os lors d'une crémation

Le crémation est une technique funéraire qui consiste à incinérer le corps du défunt dans un cercueil. Les cendres issues de la crémation sont recueillies dans une urne funéraire puis remises à la famille. Cette pratique se déroule dans un établissement spécifique nommé crématorium dans les 24h à 6 jours qui suivent le décès. Lors de la crémation, le cercueil est introduit dans un four crématoire préchauffé à 900°C environ. Mais les os brûlent-ils lors de la combustion dans l’appareil crématoire ? Les réponses dans cet article. 

Comment se déroule la crémation exactement ? 

D’ordinaire, une cérémonie est organisée avant la crémation afin de rendre hommage à la personne décédée. Après ce moment d’hommage, le cercueil est dirigé vers le four crématoire pour être incinéré. En général, les proches qui le souhaitent peuvent assister à la mise en flamme du cercueil à travers une salle vitrée ou via un écran. Une fois dans l’appareil crématoire, la chaleur va entraîner la combustion du cercueil puis de la dépouille (sans flamme). Les cendres obtenues sont ensuite recueillies puis placées dans une urne cinéraire munie d’une plaque d’identité mentionnant le nom du défunt et le nom du crématorium dans lequel le corps a été incinéré. 

Photo de la Pompe Funèbre Pompes Funèbres Courtieux

Que deviennent les os lors de la crémation ? 

La plupart des éléments présents dans le four crématoire sont entièrement brûlés et s'évaporent en particules fines ou en gaz lors de la combustion. C’est le cas du cercueil, du capiton, des vêtements du défunt, ainsi que 65% d’eau et les matières organiques présents dans le corps. Par contre, les os les plus importants subsistent même à température élevée. 

Le personnel du crématorium se charge alors de récupérer l’ensemble des os chauds présents dans l’appareil puis de retirer les prothèses et les résidus métalliques. Les os sont placés dans un sabot puis dans un broyeur pour être réduits en fines particules : c’est ce qu’on appelle les cendres. Après cette opération, les cendres sont refroidies puis placées dans une urne fournie par l’opérateur funéraire ou choisie par la famille au préalable. 

Les cendres peuvent être dispersées dans un jardin du souvenir ou en pleine nature (loin des voies publiques), ou bien déposées dans une case du columbarium. Il est aussi possible d’inhumer l’urne dans un cavurne (ou caveau familial) ou de la sceller sur un monument funéraire. Notez qu’il est interdit de conserver l’urne renfermant les cendres du défunt à domicile et de répandre les cendres dans des endroits différents. 

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Comparez : Devis obsèques en 2 min
Devis gratuit et sans engagement

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Conseils sur le thème des obsèques