Le Funérarium, de quoi parle-t-on ?

Définition

Le funérarium porte aussi le nom de chambre funéraire. Ce lieu permet aux proches du disparu de lui rendre visite ou de le veiller. On trouve un ou plusieurs salons funéraires dans un funérarium, ainsi qu’une partie technique. La chambre funéraire peut accueillir un lit réfrigéré ou des tréteaux si le défunt repose en cercueil. La partie technique, interdite au public, est accessible via la chambre funéraire et est constituée de cellules réfrigérées. Les thanatopracteurs y effectuent également les soins de conservations.

Le funérarium est conçu pour recevoir les familles avec autant de confort possible, on peut souvent se réchauffer en buvant des boissons chaudes, diffuser des photos ou écouter de la musique.

cercueil en bois

Son rôle : un lieu de recueillement

Après la perte d’un être cher, tout un chacun souhaiterait pouvoir se recueillir auprès du défunt dans un endroit paisible. L’accueil du défunt, de son décès jusqu’aux obsèques, pose souvent problème aujourd’hui. Nos modes de vie actuels et la petitesse des lieux dans lesquels nous vivons souvent, en ville principalement, rendent difficiles l’accueil du défunt. L’intérêt du funérarium est d’accueillir le défunt jusqu’à son départ vers le cimetière ou le crématorium. Les familles, l’entourage du défunt et ses connaissances peuvent se recueillir le temps qu’ils le souhaitent et lui rendre hommage. Les funérariums sont ouverts 24h sur 24 pour que les familles puissent se rendre auprès du disparu quand elles le souhaitent.

Un espace public

Le funérarium est un lieu public et ce sont les pompes funèbres qui gèrent cet endroit. N’importe quelles pompes funèbres peuvent demander l’admission d’un défunt dans un funérarium, l’accès ne leur sera pas refusé, sauf manque de place.

Le hall d’accueil affiche obligatoirement la liste préfectorale des pompes funèbres habilitées dans le département dans lequel est situé la chambre funéraire. On y trouve aussi le règlement intérieur.

Chambre funéraire et lieu de décès

La chambre funéraire ne constitue pas une obligation, cela dépend du lieu du décès et de la nature de celui-ci.

Etablissement de santé

Les établissements de santé doivent être équipés d’au moins une chambre funéraire. Les trois premiers jours du séjour du défunt ne sont pas facturés à la famille.

Centre de soins

Le centre de soins peut également être équipé d’une chambre funéraire, cela n’est cependant pas obligatoire, le séjour est, comme dans le cas des établissements de santé, gratuit les trois premiers jours après le décès.

Maison de retraite

La maison de retraite ainsi que l’EHPAD, Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées et Dépendantes, sont considérés comme le domicile du défunt. Aucune règle ne s’impose ici et le défunt peut simplement reposer dans sa chambre jusqu’à son inhumation / crémation.

Chambre mortuaire ou funérarium ?

Si le langage courant utilise souvent l’un pour l’autre, il s’agit en fait d’un abus de langage. La chambre funéraire, appelée aussi funérarium, est bien différente de la chambre mortuaire.

La chambre funéraire est toujours tenue par une société de pompes funèbres et permet d’accueillir le corps du défunt jusqu’à son inhumation ou sa crémation. C’est une structure extérieure à part entière et indépendante. Le corps du défunt reste souvent trois jours dans la chambre funéraire. Les proches peuvent se rassembler et organiser réunions ou veillées.

La chambre mortuaire, n’est pas tenue par une société de pompes funèbres, mais se trouve directement dans les établissements de santé comme les hôpitaux ou les maisons de retraite. Elle permet d’entreposer les corps des personnes décédées sur place. On utilise aussi les termes ‘morgue’ ou ‘dépositoire’, qui sont dans ce cas des synonymes de ‘chambre mortuaire’. La chambre mortuaire est organisée en deux espaces : un lieu d’accueil pour les familles et un espace technique.

Cérémonies et funérariums

La cérémonie civile

En plus des nombreuses démarches administratives, la famille doit organiser la cérémonie funéraire. C’est l’occasion de rendre un dernier hommage au défunt et de lui dire ses derniers adieux. Avant de se lancer dans les préparatifs, il est important de cibler le genre de cérémonie vers lequel on souhaite s’orienter. La première chose à faire est de respecter les volontés du défunt le cas échant. En l’absence de consignes, il faut simplement se demander ce qu’aurait souhaité le disparu : était-il croyant, pratiquant, attaché à des valeurs religieuses ou aurait-il préféré une cérémonie laïque ? Les cérémonies religieuses ont souvent lieu dans les lieux de culte ou dans les cimetières. La cérémonie civile, quant à elle, peut souvent se dérouler dans le funérarium.

Le déroulement d’un enterrement civil

La cérémonie d’un enterrement civil est souvent plus courte que celle d’un enterrement religieux. Musique et textes sont également présents. La famille, le maître de cérémonies ou le conseiller funéraire choisit le déroulement de la cérémonie.

Choisir un funérarium

Pourquoi ?

Il n’est pas obligatoire d’opter pour un funérarium, on peut demander à un thanatopracteur de se déplacer pour préparer le corps ou encore faire appel à des prestataires pour déplacer le corps jusqu’au domicile familial. Si faire le choix de garder le corps du défunt chez soi avant l’enterrement ou la crémation est possible, il faut souvent prévoir un budget assez élevé et effectuer des travaux préparatifs importants. Il convient également de prendre en compte la charge émotionnelle et psychologique pour l’entourage et la famille. Il n’est pas toujours facile de remettre les pieds dans la maison du défunt lors d’une veillée funèbre. Pour ces diverses raisons, un grand nombre de famille fait le choix d’aller au funérarium.

Choisir un funérarium est une solution pratique : la famille n’a rien à organiser, la structure s’en charge : le salon qui reçoit la famille est déjà décoré et équipé, le funérarium peut proposer les services d’un traiteur et prendre en charge le transport du corps. La famille peut se rendre dans le funérarium nuit et jour, quand elle le souhaite.

Le rôle des pompes funèbres et du conseiller funéraire

A la suite d’un décès, les pompes funèbres peuvent être sollicitées pour l’organisation des obsèques. Elles se chargent de fournir le cercueil et de transporter le corps. Les pompes funèbres peuvent aussi remplir d’autres rôles et prendre en charge les soins de conservation, ou l’organisation de la cérémonie civile ou religieuse. Les pompes funèbres sont souvent le chef d’orchestre lors des cérémonies civiles dans lesquelles elles sont maîtres de cérémonie.

Il est primordial de faire le bon choix pour sélectionner l’agence funéraire qui vous aidera à organiser les obsèques. Lisez nos articles et découvrez nos conseils d’expert pour choisir les pompes funèbres qui conviendront à vos besoins. Gardez à l’esprit que vous devez vous faire confiance et comparez des éléments tangibles et concrets.

Le conseiller funéraire est le premier interlocuteur avec lequel on est en contact au centre des pompes funèbres. Il a un rôle de coordinateur et fait le lien entre les différents prestataires. Il se charge également des tâches administratives : rédaction de documents, formulaires à remplir, … Le conseiller funéraire a un rôle de conseil, c’est aussi un commercial qui peut proposer des prestations et vente de contrats d’obsèques.

Trouver un funérarium

Pour vous aider dans vos recherches et vous accompagner, nous avons regroupé pour vous les funérariums qui font l’objet des plus nombreuses recherches sur internet. Vous pouvez également chercher un funérarium en fonction de votre localisation.

Tarifs funérarium

calculatrice et stylo

Les éléments qui impactent le prix

La location d’une chambre funéraire peut être assez onéreuse, il est difficile de donner des tarifs précis puisque chaque local pratique des tarifs différents.

Notez qu’en moyenne, la location de l’espace coûte 80 euros par jour.

On peut souvent débourser entre 50 et 400 euros en fonction des lieux, des cas et des funérariums choisis. Certains funérariums fonctionnent au forfait.

Pour mieux évaluer les tarifs d’un funérarium, il faut distinguer certains éléments :

  • Le prix du transfert en chambre funéraire (minimum de 150 euros)
  • Les frais d’entrée qui avoisinent souvent les 100 euros
  • Le prix forfaitaire fixé en fonction de la durée, du nombre de jours (environ 200 euros pour 3 jours)

Précautions

. Il est important de demander un devis avant de faire travailler des prestataires, vous éviterez ainsi des mauvaises surprises, faites la demande de devis avant la signature de demande de transfert en chambre funéraire.

. Soyez vigilant aux jours supplémentaires passés dans la chambre funéraire, ils peuvent vous êtes facturés jusqu’à cinq fois son prix forfaitaire.

. Gardez à l’esprit que rien ne vous oblige à faire appel à l’agence qui gère la chambre funéraire pour l’organisation des obsèques. Vous trouverez la liste des opérateurs funéraires de la ville directement dans les locaux du funérarium, cet affichage est obligatoire.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville !

Gratuit et sans engagement

* champs obligatoire

Consultez nos mentions légales

Tarifs indicatifs des frais de funérariums

Il faut distinguer

Le cout du transfert en chambre funéraire minimum de 150€
Les frais d'entrée autour de 100€
Le prix forfaitaire défini en fonction du nombre de jours comptez environ 350€ pour 3 jours