Que mettre sur l’enveloppe de condoléances ?

checked picto

Tout ce qu'il faut savoir sur la façon de présenter vos condoléances

À la perte d’un être cher, qu’il s’agisse d’un membre de notre famille, d’un ami, d’un collègue ou encore d’un voisin, les mots viennent souvent à nous manquer. Pourtant, nous devons présenter nos condoléances à la famille du défunt. Comment rédiger ses condoléances ? Comment choisir les mots les plus appropriés ? Autant de questions auxquelles nous apporterons des éléments de réponse dans cet article.

Pourquoi présenter ses condoléances ?

Quand on reçoit un faire-part de décès d’un ami ou d’un proche, il est d’usage de présenter ses condoléances. Mais pourquoi le faire ? Tout simplement parce qu’il s’agit de la manière la plus simple d’exprimer sa compassion face à la douleur que ressent la famille du disparu. En effet, les condoléances ne sont pas pour le défunt, mais pour ses proches qui doivent faire face désormais à son absence. Ne pas faire part de ses condoléances serait perçu comme de l’indifférence.

Si vous ne souhaitez pas déranger la famille endeuillée, privilégiez la carte de condoléances. Une telle carte ne se rédige pas n’importe comment. Vos mots doivent être justes et apporter un peu de réconfort à la famille. Notez toutefois que le fait d’envoyer une carte de condoléances ne vous empêche pas d’assister à la cérémonie des obsèques.

Des astuces pour bien rédiger vos condoléances

Pour rédiger des condoléances, la simplicité est le maître-mot. N’employez pas des mots trop académiciens ni de phrases trop longues. L’objectif n’est pas de faire étalage de votre savoir, mais de soutenir la famille en deuil. Un texte court, simple, qui exprime au mieux vos sentiments et votre compassion suffit amplement.

La carte de condoléances doit être personnalisée. Autant que possible, évitez les cartes saisies sur ordinateurs. Privilégiez la rédaction manuscrite. Cela démontre à la famille toute l’importance que vous accordez à leur douleur. Dans ce type de rédaction, la sobriété est toujours de mise. Utilisez les encres noires ou bleues. Les couleurs vives telles que le rouge, le jaune ou le rose ne sont pas appropriées.

Quand vous rédigez votre carte de condoléances, gardez à l’esprit que l’objectif est de réconforter au mieux la famille. Outre les banalités d’usage, ajoutez une anecdote qui rappelle les bons moments que vous avez passés avec le défunt. Vous pouvez aussi mettre en avant ses qualités. Ce faisant, vous apporterez un semblant de réconfort à la famille.

condoléances : quoi dire et ne pas dire

Des exemples de messages de condoléances

Vous ne savez toujours pas quoi écrire dans votre carte de condoléances ? Voici quelques exemples qui devront vous inspirer. Si vous ne pouvez pas assister à la cérémonie des funérailles, vous pouvez écrire : « nous ne pouvons pas être présents à vos côtés, mais nos pensées vous accompagnent dans cette épreuve ».

Pour exprimer toute votre affection, vous pouvez écrire : « X s’en est allé, laissant un grand vide dans nos vies et nos cœurs. Jamais nous n’oublierons l’ami, le confident, qu’il a été ». Si vous n’êtes pas vraiment proche avec le défunt, vous pouvez tout simplement dire : « Nous partageons avec vous nos pensées les plus attristées ».

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques