Décès lié au COVID-19 : avis du 24 mars 2020 du Haut Conseil de la Santé Publique

Qu'est-ce qui change avec ce nouvel avis ?

Le 24 mars dernier, le Haut Conseil de la Santé Publique a rendu un nouvel avis sur la prise en charge du corps d'un patient décédé du Coronavirus. Cet avis remplace celui du 18 février 2020, rendu une semaine plus tôt. Qu’est-ce qui change pour les familles qui perdent un proche à cause du COVID-19 ? Il convient aussi de parler de la détresse des agents des pompes funèbres qui travaillent sans bénéficier d'une protection adaptée… L’état de stress dans la profession ne fait que monter.

Le Haut Conseil de la Santé Publique préconise la possibilité pour la famille de voir une dernière fois le défunt

Par son avis du 24 mars 2020, le Haut Conseil de la Santé Publique est revenu sur sa position initiale, « du fait de l’évolution des connaissances, de l’épidémie et du nombre de décès » précise-t-il. Le Haut Conseil de la Santé Publique modifie ainsi ses recommandations en ce qui concerne la non-justification de la mise en bière immédiate et la possibilité pour la famille de voir la dépouille en cas de décès à cause du Coronavirus.

Le Haut Conseil émet les préconisations suivantes :

« les proches peuvent voir le visage de la personne décédée dans la chambre hospitalière, mortuaire ou funéraire, tout en respectant les mesures barrières ».

« Si un impératif rituel nécessite la présence active de personnes désignées par les proches, cela doit être limité à deux personnes au maximum, équipées comme le personnel en charge de la toilette, de l’habillage ou du transfert dans une housse, après accord de l’équipe de soins ou du personnel de la chambre mortuaire ou funéraire, selon le lieu de sa réalisation. »

La protection adaptée ce sont des lunettes, un masque chirurgical, tablier anti-projection, gants à usage unique.

Si le décès survient en chambre hospitalière, le corps est placé dans une housse imperméable mais celle-ci est laissée ouverte de 5 cm à 10 cm en haut du corps si les proches souhaitent voir une dernière fois le défunt en chambre mortuaire. Pendant le transport du corps jusqu'à la chambre mortuaire, la dépouille qui se trouve dans la housse est recouverte d’un drap. Dans la chambre mortuaire, les proches doivent respecter la distance et rester à un mètre du corps.

La même règle s’applique si le décès a eu lieu en EHPAD ou au domicile du défunt et qu’un transfert en chambre funéraire est prévu.

 Cet avis du Haut Conseil de la Santé Publique est très important pour les familles qui n’ont peut-être pas pu rendre visite à la personne décédée depuis un long moment, notamment si le décès a eu lieu en EHPAD. Laisser la possibilité à la famille de voir une dernière fois l'être cher qu'elle vient de perdre est une étape importante pour le travail de deuil.

Les pompes funèbres en manque de masques et de blouses

Si les entreprises de pompes funèbres continuent leur activité, le stress chez leur personnel monte. Les agents des pompes funèbres ne disposent pas de l’équipement nécessaire contre le COVID-19. Ils travaillent sans la protection indispensable. Les opérateurs funéraires ne sont pas dans la liste des acteurs prioritaires pour la distribution de masques et de blouses. Pourtant, leurs employés sont exposés au risque.

Dans le cas des décès survenus à domicile, par exemple, c’est le personnel des pompes funèbres qui manipule le corps du défunt, cas probable ou confirmé du Coronavirus. Dans tous les cas, la mise en bière, le transport vers la chambre funéraire, la manipulation du cercueil ou encore la proximité avec la famille du défunt lors de la cérémonie d’obsèques sont autant d’étapes où le risque de contamination est présent.

Malgré ce fait, notre sondage réalisé cette semaine auprès des entreprises de pompes funèbres démontre que 71% de ceux qui ont répondu, soit 2/3, ne disposent pas de masques et de blouses. Situation alarmante qui préoccupe les employés. Nous continuons à suivre l'évolution de la situation et vous en tiendrons informés.

En attendant, retrouvez tous les résultats du sondage lié à la situation du Coronavirus dans notre article qui sera publié demain.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités