Estimation gratuite du prix des obsèques
Entrez le nom d'une ville pour rechercher une pompe funèbre, crématorium ou funérarium.
    Villes les plus recherchées
    Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
    Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

    Comment ont évolué les décès pendant les 6 premiers mois de 2022 ?

    Découvrez l'évolution des décès au premier semestre 2022 !

    En ce début mai, nous avons voulu, comme chaque année, faire le point sur l'évolution des décès en France. Ces dernières années ont en effet été marquées par une évolution anormale en raison de l'épidémie de Coronavirus. Mais qu'en est-il en 2022 ? Le virus est toujours présent actuellement, mais a-t-il le même impact sur la mortalité qu'il y a deux ans ? Comment sont répartis les décès au niveau national ? Et au niveau régional ? Nous répondons à toutes vos questions (et à bien d'autres) dans cet article !

    Nature de la demande

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    I. Comment les décès ont-ils évolué au niveau national au 1er semestre 2022 ? Ce qu’il faut retenir ! 

    Sur ce point, deux chiffres sont importants :

    - 1,6%

    C'est le pourcentage de la hausse des décès en France du 1 janvier au 31 mars 2022 par rapport à 2021. On note de très fortes variations selon les départements pour un total de 180 200 décès, soit 2 500 décès de moins sur 3 mois.

    + 4,6%

    C'est la hausse que l'on peut observer si l’on compare les chiffres de 2022 à ceux de 2020 (année qui avait déjà connu une faible mortalité sur le premier trimestre avant la très forte épidémie à partir du 15 mars 2020).

    Comment comprendre ces chiffres ?

    On observe que la mortalité se maintient à un niveau important et que la baisse logique prévue du nombre de décès n’a pas eu lieu. Il est encore trop tôt pour pouvoir donner une véritable explication de ce phénomène, surtout que le nombre de personnes décédées du coronavirus a nettement baissé. 

    Cette évolution a été relativement homogène sur les 3 premiers mois de l’année, avec des taux de croissance qui varient faiblement d’un mois à l’autre.

    Quelle est la méthodologie utilisée ?

    Le 11 avril 2022, l’INSEE a publié ses chiffres sur la mortalité jusqu’au 25 mars 2022. Il faut savoir que les décès sont transmis par voie dématérialisée ou par voie papier à l’INSEE par les mairies. 

    Voici un exemple d’une ligne au hasard de notre fichier. Ce fichier est public et accessible directement depuis le site de l’INSEE.

    Chiffres insee mortalité mars 2022

    Les 20 dernières années (2000-2022) sont recensées sur 12820815 lignes, ce qui représente... Plus de 12,8 millions de décès ! Difficile de s’y retrouver… Voici donc une analyse explicative pour comprendre ces données publiques simplement.

    Il faut savoir que les chiffres de mars 2022 sont incomplets car les remontées de ces informations par les mairies peuvent prendre plusieurs semaines. Voici donc ci-dessous une reprise des hypothèses de l’INSEE pour mars 2022.

    Voici un deuxième graphique sur l’évolution des décès en base mensuelle depuis 2016 :

    Comment comprendre ce graphique ?

    Le niveau de croissance est légèrement en deçà de 0 mais il faut garder en tête que le nombre de décès en 2021 avait été important. On assiste à de faibles variations sur le 1er trimestre 2022 par rapport à l’année précédente. Les derniers chiffres de l’INSEE laissent présager une forte baisse du nombre de décès en avril

    Sur ce graphique, vous pouvez observer les évolutions saisonnières de la mortalité. On note d’ailleurs tout de suite un nombre de décès plus important sur les périodes hivernales ! Vous pourrez lire que le record du nombre de décès en un mois est en janvier 2017.

    Evolution des décès en moyenne mobile (sur 10 jours)

    Comme vous pouvez le constater, le niveau des décès en 2022 (ligne violette) se maintient à un niveau important, en ligne avec 2021, et nettement au-dessus de 2020 et 2019.

    Evolution de l’âge moyen

    Voici un graphique qui récapitule, par an, l'âge moyen des personnes décédées depuis 2000 :

    Après une année 2021 où pour la première fois on observait une  baisse de l’âge moyen des défunts, il semble qu’en 2022 nous soyons revenus sur des niveaux supérieurs aux années précédentes ; ce qui est clairement une bonne nouvelle !

    II. Évolution des décès au niveau des départements : que faut-il retenir ?

    Voici une carte qui représente l'évolution des décès par département entre le 1er janvier et le 31 mars 2022, par comparaison avec les 2 années précédentes : 

    Comment lire ce graphique ? 

    Avec votre souris, vous pouvez survoler chaque département et identifier le nombre de décès sur la période du 1 janvier au 31 mars sur ces 3 dernières années (2020, 2021 et 2022). Vous pourrez aussi lire l’évolution entre 2022 et 2021 mais aussi entre 2022 et 2020.

    On remarque qu’il existe de fortes variations entre les départements. Les départements qui connaissent une forte croissance du nombre de décès sont essentiellement dans le Sud Ouest (ce sont les départements où l’impact du Coronavirus a été le moins fort) et plus généralement l’Ouest de la France métropolitaine. 

    Voici un tableau récapitulatif des départements qui connaissent la plus forte décroissance sur le premier trimestre 2022 :

    départements qui connaissent la plus forte décroissance de décès sur le premier trimestre 2022

    Et un autre tableau qui recense les départements avec la plus forte croissance de décès sur les six premiers mois de 2022 :

    départements avec la plus forte croissance de décès sur les six premiers mois de 2022

    Que conclure de ces tableaux et graphiques ?

    Clairement, les Dom Tom restent très impactés par des variations importantes de mortalité, de même que les départements du sud-ouest de France métropolitaine.

    Contrairement à ce que l’on aurait pu imaginer, il n’y a pas de baisse du nombre de décès au premier trimestre. Bien évidemment, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions, même s’il n’y a pas eu d'épidémie de grippe cette année et même si l’impact du Covid semble relativement neutre. A priori, on assiste à une baisse du nombre de décès en avril 2022.

    N'hésitez pas à me contacter en cas de questions ! À bientôt pour de toutes nouvelles études,

    Charles Simpson

    Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

    * champs obligatoire

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

    Commencer la simulation