A Bordeaux : le cimetière de la Chartreuse se fait de plus en plus en vert 

A Bordeaux : la faune et la flore reprend leur droit au cimetière de la Chartreuse

L'usage de produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces publics, y compris les cimetières, est interdit par la loi depuis 2017. Depuis, les cimetières de la ville ont pris un virage écolo. Par ailleurs, la faune et la flore commencent à reprendre leur droit au cimetière de Chartreuse ses dernières années. 

Un cimetière écolo 

Depuis l’adoption du Zéro phyto au cimetière Chartreuse à Bordeaux, le lieu est devenu de plus en plus écolo et favorise une plus grande biodiversité. On observe désormais des jonquilles près du dépositoire du cimetière, des abeilles qui gambadent au milieu du chemin et des oiseaux qui volent au-dessus des tombes. Les allées sont de plus en plus vertes, alors qu’avant, elles étaient grises. 

En plus d’être un véritable musée d’art funéraire à ciel ouvert, après le Père Lachaise de Paris, le cimetière du centre-ville de Bordeaux est désormais un lieu qui inspire la paix et la sérénité aux visiteurs qui viennent s’y recueillir. En effet, la végétation y est désormais tolérée, et confère un décor paysagé.

Aperçu du cimetière de Chartreuse à Bordeaux 

Le cimetière de la Chartreuse dans la ville de Bordeaux a été inauguré le 2 mai 1817. Il attire les amateurs d’architecture par la grande diversité de stèles, temples, mausolées, tombeaux, chapelles néogothiques, sarcophages, tombes chinoises… Il s’agit d’un des plus grands cimetières urbains de France après celui du Père-Lachaise à Paris. En effet, il couvre 29 hectares et compte près de 33 000 concessions. 

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités