Simulation en ligne des prix de pompes funèbres 2023
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

Une urne funéraire pour se réincarner en arbre

Tout savoir ce type d'urne funéraire

L’urne biodégradable Bios permet de faire pousser un arbre sur les cendres d’un défunt, grâce à un pot connecté qui arrose la plante automatiquement.

Une urne bio contenant une graine d’arbre

L’inhumation traditionnelle décline en France. En effet, les Français ont plus souvent recours à la crémation qui représente aujourd’hui un tiers des rites funéraires alors qu’elle n’existait pas encore en 1975. Les raisons ? Le prix assez élevé – environ 3.000 euros – de l’inhumation ; mais aussi son fort impact écologique : utilisation de bois, béton, métal marbre et produits d’embaumement fortement toxiques.

Estimer le coût de l'inhumation dans une ville ou département ou demander des devis comparatifs.

Pour répondre à cette nouvelle demande, des entreprises développent des solutions innovantes et écologiques, comme les cercueils en cellulose. Depuis 2014, en Espagne, le studio de design Estudimoline propose l’urne Bios. Composée de matériaux biodégradables – tourbe compactée et fibre de coco – cette urne funéraire contient une graine d’arbre – érable, pin ou hêtre. L’objectif de ses concepteurs : « transformer nos tristes cimetières en de vertes forêts. »

Savoir comment bien choisir une urne funéraire.

Vous pouvez aussi trouver un crématorium dans une localité grâce à notre annuaire.

Un pot connecté

Seulement deux ans après la commercialisation de l’urne Bios, le studio Catalan vient de lancer un nouveau produit. Il s’agit d’une jardinière connectée qui permet de faire pousser cet arbre en intérieur grâce à un système automatique d’arrosage. Cette jardinière s’adresse notamment aux citadins qui n’ont pas de jardin. Baptisée Incube, elle guette la pousse de l’arbrisseau grâce à une série de capteurs connectés qui mesurent luminosité, température, taux d’humidité et conductivité de la terre afin de savoir si la plante nécessite l’usage d’engrais.

Le pot contient aussi un réservoir d’une capacité de 11 litres, soit suffisamment d’eau pour une vingtaine de jours d’arrosage. Arrosage, qui se fait automatiquement et de manière adaptée à l’essence de l’arbre planté. En effet, relié à une application mobile, le pot Incube peut également informer le propriétaire sur la croissance de l’arbre, ou – le cas échéant – l’avertir d’un manque d’eau.

Le pot Bios Incube est actuellement l’objet d’une campagne de financement participatif sur le site spécialisé Kickstarter. Les 60.000 euros espérés par ses inventeurs sont déjà presque récoltés. L’urne Bios est disponible en précommande à 120 euros et le pot Incube à 350 euros.

Être informé des dernières actualités

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Comparez : Devis obsèques en 2 min
Devis gratuit et sans engagement

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Toutes les actualités

Partager sur les reseaux