Admission en chambre funéraire : qui doit payer ?

Cet article vous donne les détails sur les personnes qui doivent payer la chambre funéraire

Décéder dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées a un coût si la structure n’est pas équipée d’un reposoir. Cet espace destiné à accueillir le corps du défunt à huis clos, comme s’il était à son domicile n’est pas une obligation.

Le statut des hébergements pour personnes âgées dépendantes

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes « EPHAD » ne sont pas au sens juridique du terme des structures de santé. Elles font partie des établissements médico-sociaux selon l’art. L312-1 du code de l’action sociale. Elles n’ont pas à disposer d’une chambre mortuaire mais peuvent l’externaliser en coopérant avec les hôpitaux voisins ou bien en créer une.

Trouver une chambre funéraire dans une ville ou département.

Pour les centres de soin comme les hôpitaux ou les cliniques, la règle est plus claire : les chambres mortuaires font partie du service hospitalier. Ces structures doivent disposer d’une chambre funéraire afin de conserver au frais les corps des résidents décédés.
Selon le Code Général des collectivités territoriales - Article R2223-89, aucun frais de transport ne peut être facturé « Le dépôt et le séjour à la chambre mortuaire d’un établissement de santé public ou privé du corps d’une personne qui y est décédée sont gratuits pendant les trois premiers jours suivant le décès. »

Que dit la loi ?

Bien que la loi considère qu’un décès en maison de retraite équivaut à un décès à domicile, donc aux frais de la famille, selon l’article R2223-79 du Code Général des collectivités territoriales, elle stipule que : « Lorsque le transfert à une chambre funéraire du corps d’une personne décédée dans un établissement de santé public ou privé, qui n’entre pas dans la catégorie de ceux devant disposer obligatoirement d’une chambre mortuaire conformément à l’article L. 2223-39, a été opéré à la demande du directeur de l’établissement, les frais résultant du transport à la chambre funéraire sont à la charge de l’établissement ainsi que les frais de séjour durant les trois premiers jours suivant l’admission. »

Dans un souci d’équité, la loi considère que les familles ayant un proche mort dans un établissement de soins disposant d’une chambre mortuaire, donc gratuite, sont favorisées par rapport à celles qui perdent un proche dans une structure non obligée à s’équiper, et qui doivent alors s’acquitter des frais funéraires auprès d’une agence de pompes funèbres (transport du corps, conservation etc.).

Demander des devis Obsèques gratuits ou trouver des agences de pompes funèbres dans une localité.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités