Simulation en ligne des prix de pompes funèbres 2024
Besoin d'aide ?
01 84 17 37 38
Devis personnalisés
Demander un devis

Angers : la démarche zéro phyto dans les cimetières 

La ville d’Angers adopte une démarche zéro phyto pour l’entretien de ses cimetières

La démarche “Zéro phyto” consiste à limiter l’utilisation des produits chimiques, notamment les pesticides pour l'entretien des espaces végétalisés. Les cimetières de Grenoble sont concernés par cette démarche. Des pratiques nouvelles sont adoptées par la collectivité pour entretenir ces lieux de repos et de recueillement. 

Pourquoi le "zéro phyto"?

Les produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques, plus connus sous le nom de pesticides, permettent de lutter contre les insectes (insecticides), les champignons (fongicides) et les "mauvaises herbes" ou indésirables (herbicides). L’interdiction de ces produits permet alors de limiter la pollution de l’eau (en surface et dans les nappes souterraines), la pollution des sols et la pollution de l’air en réduisant les molécules de synthèse et l'exposition. Le principal but étant de préserver la santé publique. 

Des pratiques nouvelles 

Pour entretenir les cimetières d’Angers, les agents ont recours à de nouvelles pratiques : 

  • désherbage à l’eau chaude, mécanique, thermique ou manuel
  • implantation de zones de mulching
  • utilisation de pièges pour protéger les arbres contre les parasites (comme les processionnaires du pin, les mineuses du marronnier, etc.)
  • technique de l’enherbement qui consiste à semer ou laisser pousser une ou plusieurs espèces de plantes, dans les allées et les petits espaces entre les tombes. Ce qui facilite l’entretien car une simple tonte suffit.
Être informé des dernières actualités

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Comparez : Devis obsèques en 2 min
Devis gratuit et sans engagement

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Toutes les actualités

Partager sur les reseaux