Les écrits restent… et ils parlent !

Après la douleur de l’adieu au cimetière, qu’il est apaisant de se retrouver autour d’un verre, de libérer la tension pour faire résonner les rires, réveiller la joie d’être ensemble, évoquer les meilleurs moments passés… Comme si le disparu nous laissait en ultime cadeau ces instants heureux de convivialité autour de sa personne !

Après le temps des obsèques, retour à la solitude : les marques de sympathie, si pressantes dans les premières semaines, se font plus rares, les démarches administratives se multiplient, la vie quotidienne reprend son cours, et le monde continue de tourner… malgré le séisme de la séparation, où prend germe le « travail du deuil », pour reprendre l’expression simplifiée d’une réalité pourtant vertigineuse.

Le deuil marque le début d’un lien nouveau et inconnu avec le défunt, malgré l’absence physique, malgré le statut de « disparu », il ne « disparaît » jamais de notre vie : en réalité, il y demeure, mais autrement. D’aucuns diront dans notre cœur, dans notre tête, dans notre esprit. Ou même ailleurs. Qui sait ?

D’une façon ou d’une autre, bien des personnes en deuil éprouvent le besoin de garder vivante la mémoire de celui ou celle qu’ils ont perdu(e), de remonter le fil de son histoire, de redécouvrir son sens, de recueillir les témoignages des uns et des autres  pour ne rien en laisser perdre.

Une maison d’édition à la vocation un peu particulière propose son accompagnement dans cette démarche : les éditions INEDITS, qui ont développé une solution permettant d’écrire ensemble des souvenirs, pour en faire un livre.

Pourquoi écrire à plusieurs, en famille ou entre amis ?

D’abord parce que d’une personne à l’autre s’étale, autour du même vécu, toute une palette de souvenirs : comme chacun raconte à sa manière, selon son ressenti, son point de vue, sa place dans la fratrie ou parmi les proches, les récits se font écho, se complètent, rebondissent de l’un à l’autre.

Ensuite parce que la création d’un livre rend concrètement hommage au disparu, et dans le cadre d’un projet commun, resserre les liens de ceux qui l’ont connu et aimé.

Enfin parce que l’écrit garde une trace concrète de ce qu’a réalisé une personne tout au long de sa vie, et en facilite la transmission à ceux qui viennent après lui.

Pour tout renseignement :

Envoyez un mail à contact@inedits.fr ou appelez le 06 62 42 91 54

https://www.editionsinedits.com/contact-2/

(Confidentialité assurée)

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Gagnez du temps et faites des économies.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Toutes les actualités