Simulation en ligne des prix de pompes funèbres 2024
Besoin d'aide ?
01 84 17 37 38
Devis personnalisés
Demander un devis

Lille : Les règles à suivre pour une inhumation et crémation

Inhumation et crémation à Lille : les obligations à respecter

Les cimetières lillois proposent des espaces destinés à l’inhumation des cercueils. Mais aussi des espaces permettant de disperser les cendres et de conserver les urnes pour les défunts incinérés.

Qui peut être enterré dans les cimetières lillois ?

Ont le droit d’être inhumé au sein des cimetières lillois : 

  • Les personnes qui résident dans la ville de Lille, même si le décès a lieu dans une autre commune 
  • Les personnes décédées dans la commune de Lille, même si elles n’y résidaient pas 
  • Les personnes qui disposent de concession familiale à Lille 

Comment déclarer un décès à Lille ?

La déclaration de décès fait partie des premières démarches à accomplir pour organiser des obsèques à Lille. Celle-ci doit se faire dans les 24 heures qui suivent le décès par un membre de la famille, un proche, un agent des pompes funèbres, ou un agent hospitalier. 

Pour réaliser cette démarche, il faut fournir : une pièce d’identité du défunt, son livret de famille, un acte de naissance ou de mariage (à défaut un acte de notoriété), le certificat médical de décès. La déclaration de décès permet d’obtenir l’acte de décès. Ce document doit être établi en plusieurs copies car il sera nécessaire à la réalisation de nombreuses démarches administratives après décès. 

La destination des cendres après crémations à Lille 

Les cimetières lillois possèdent des sites cinéraires destinés aux personnes qui optent pour la crémation comme mode d'obsèques :

  • Jardin du souvenir pour disperser les cendres des défunts 
  • Columbarium pour déposer les urnes 
  • Concession cinéraire pour inhumer les urnes (avec possibilité de poser un monument)
  • Cavurne, un petit caveau destiné à recevoir les urnes (caveau recouvert d’une plaque de marbre)

Il est aussi possible d’inhumer l’urne dans une concession existante ou de la sceller sur un monument. 

Pour rappel, les familles peuvent répandre les cendres en pleine nature, en dehors des voies publiques. Cette solution doit faire l’objet d’une déclaration auprès du préfet du lieu de naissance du défunt. 

L'urne cinéraire peut être conservée au crématorium ou dans un lieu de culte avec l’accord de l’association chargée de l’exercice du culte, pendant une période d’un an le temps que la famille choisit la destination finale des cendres. 

Être informé des dernières actualités

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Comparez : Devis obsèques en 2 min
Devis gratuit et sans engagement

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Toutes les actualités