Les différents types de cimetières

En France, il y a plus de 40 000 cimetières. Les communes disposent d’un ou plusieurs cimetières dont la taille est variable. La surface totale cumulée des cimetières en France est égale à deux fois la superficie de la capitale. Quels sont les différents types de cimetières ? Quels sont leur différents paysages ? Meilleures Pompes Funèbres fait le point.


Les cimetières civils et les cimetières militaires

Les cimetières peuvent être divisés en deux catégories en fonction de leur caractère civil ou militaire.

Les cimetières civils (qui peuvent comporter un carré militaire dans certains cas) sont ceux qui sont les plus rencontrés. Sur 40 302 cimetières, 38 943 sont des cimetières civils parmi lesquels on dénombre environ 2000 avec un carré militaire.

On peut citer quelques 1 359 cimetières militaires qui sont situés surtout dans le Nord et dans l’Ouest de la France. Dans ces cimetières militaires sont enterrés les soldats étrangers tombés pour la France.

A noter : il existe également des cimetières privés. Il s’agit principalement de cimetières familiaux protestants car dans certaines régions, les protestants ne pouvaient être inhumés dans les cimetières des catholiques (ex. : Vendée, Charente-Maritime, Cévennes…).

Il est possible de classer également les cimetières en fonction de leur taille (95% des cimetières disposent d’une superficie de moins de 1,5 ha) mais nous allons nous intéresser surtout aux différents types de cimetières en fonction de leur paysage.


Les différents types de cimetières selon leur paysage

Les cimetières ont des paysages très variés. Il est possible de les classer en 7 catégories.

Celles-ci sont les suivantes :

  • cimetière paysager,
  • cimetière enherbé et arboré,
  • cimetière arboré,
  • cimetière enherbé,
  • cimetière en cours de végétalisation,
  • cimetière mixte avec partie(s) minérale(s) et partie(s) végétale(s),
  • cimetière minéral ;

Dans la première catégorie (cimetière paysager), la végétation a une très grande place. Il peut s’agir de cimetières romantiques du 19 e siècle ou des cimetières plus récents.

Dans les cimetières enherbés et arborés, on peut voir des arbres alignés ou isolés, un tapis enherbé entre les tombes (et dans les allées pour certains) et des monuments funéraires en pierre. Les arbustes sont quasiment absents.

Dans les cimetières arborés, on observe une ambiance minérale sur la surface du sol (gravillons, stabilisé…entre les tombes et dans les allées) et une place très importante des arbres qui sont nombreux.

Quant aux cimetières enherbés, ceux-ci se caractérisent par la présence de l’herbe entre les tombes, et dans certains cas sur les allées. Dans les cimetières enherbés, les arbres et les arbustes sont peu ou pas présents.

Le cimetière à ambiance mixe, minérale et végétale, combine deux parties différentes. Souvent la partie végétale est l’espace disponible pour les inhumations ou les nouveaux sites.

Les cimetières en cours de végétalisation sont ceux dans lesquels l’ambiance à la base est une ambiance minérale mais dans lesquels on souhaite favoriser la végétation par des plantations ou l’enherbement.

Enfin, dans le cimetière minéral, la végétation est quasi absente. Les allées et les espaces inter-tombes sont couverts de sable, de gravillons ou enrobés.

A savoir : les cimetières à ambiance minérale sont les plus nombreux (60%). Dans les 40% restants, 17% ont une ambiance mixte et 23% sont à ambiance végétale.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville !

Gratuit et sans engagement

* champs obligatoire

Consultez nos mentions légales