Combien coûte une sépulture en terrain commun ?

checked picto

Tout savoir sur le prix d'une sépulture en terrain commun

Une sépulture en terrain commun, aussi connue sous les appellations “carré des indigents”, est un espace permettant à tous de disposer d’un lieu où reposer. Toutefois, les termes “fosse commune” et “carré des indigents” sont actuellement  à proscrire car le terrain n’est plus réservé uniquement aux défunts anonymes ou aux personnes ne disposant pas de moyen financier. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cet emplacement au cimetière : qui y a droit ? Combien ça coûte ? 

Sépulture en terrain commun : de quoi s'agit-il ?

Autrefois connue sous les appellations “fosse commune” ou “carré des indigents”, la sépulture en terrain commun est une fosse creusée dans la terre pour y inhumer les corps des défunts. 

Avant le XVIIIème siècle et avant la démocratisation de la sépulture individuelle, cet emplacement fut destiné aux personnes pauvres et/ou de basse naissance décédées. Puis il a été désigné sous l’appellation “carré des indigents'' dans lequel les corps non réclamés et ceux des personnes démunies étaient inhumés. 

Actuellement, ces termes sont à éviter puisque ce lieu est destiné aux personnes ayant peu de moyens ou aux défunts non réclamés (ou sans famille). 

Qui a le droit d’être enterré dans un terrain commun ?

Tout le monde peut être inhumé dans un terrain commun si tel est son souhait. On y enterre les cercueils ou les urnes des personnes démunies, des défunts qui n’ont pas été reconnus par leur famille. De même, par convictions personnelles, certaines personnes ayant les moyens nécessaires pour avoir des obsèques classiques décident d’être inhumées en terrain commun. 

Femme habillée en noir, tenant un parapluie noir ouvert et une fleur rouge dans un cimetière à l'automne

Quel est le prix d’une sépulture en terrain commun ?

La sépulture en terrain commun est gratuite. Tous les cimetières doivent disposer d’un terrain commun, c’est la loi. La commune concernée prend en charge les frais des obsèques ainsi que la construction de la tombe pour une durée de 5 à 10 ans (selon la commune). Après ce délai, les restes mortuaires sont exhumés afin de libérer l’emplacement ; la commune n’est pas dans l’obligation d’en informer les proches.

Sépulture en terrain commun : de quoi est-elle constituée ?

La parcelle en terrain commun est souvent constituée d’une tombe pleine. Mais il est aussi possible de trouver des caveaux funéraires pour faciliter l’extraction des corps. Chaque sépulture est couverte de dalles de béton similaires. Les tombes sont individuelles et peuvent recevoir des cercueils et des urnes funéraires. Rien ne peut distinguer les défunts qui y sont inhumés : pas d’inscription (nom, prénom, date du décès…). On y trouve juste un nombre ou une référence de sépulture. 

Comparez les tarifs des marbriers de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème de la marbrerie funéraire