Comment travaille un marbrier ? Comment construit-on une tombe ?

checked picto

Aujourd'hui, nous allons vous parler des travaux effectués par le marbrier et du processus de construction d'une tombe.

Le marbrier est un artisan qui est en mesure de manipuler des matières solides afin de leur donner une forme donnée. Il peut travailler en intérieur (dans un atelier) ou en extérieur (dans un cimetière), et s'occuper de la conception, de l'installation et de la rénovation de monument funéraire. 

Qu'est ce qu'un marbrier ? 

Le marbrier est un artisan capable de concevoir et d'installer un monument funéraire sur une tombe. Ce type d'expert peut également se charger de la réparation, de l'entretien et de la restauration des éléments qui composent le monument (stèle, tombale…) mais aussi de différents ornements funéraires. Ainsi sa fonction ne se limite pas à la conception et à la pose du monument funéraire.  

Il faut souligner que les travaux d'ouverture et de fermeture de caveau funéraire peuvent aussi être assurés par un marbrier. Ce professionnel peut travailler à son compte ou bien pour une société de pompes funèbres. Il peut également faire partie d'une entreprise spécialisée en marbrerie funéraire. 

Comment travaille le marbrier ? 

Auparavant, le marbrier travaillait uniquement avec ses main à la sueur de son front. Avec l'évolution de la technologie, il peut être mené à utiliser d'autres outils plus sophistiqués. L'introduction de ces systèmes dans la marbrerie a participé à la modernisation de ce domaine. De nos jours, un marbrier est en mesure de répondre aux demandes particulières liées à la personnalisation d'un monument funéraire. 

Avant de réaliser les travaux de marbrerie funéraire, l'artisan s'assure d'évaluer les besoins du client au cours d'un entretien avec celui-ci. Il prend en compte le modèle souhaité, la couleur, la qualité des gravures et des inscriptions à réaliser, etc. Le but est de mieux le conseiller et d'exécuter les travaux adéquats. Il peut également réaliser des esquisses pour que le client puisse avoir un aperçu de l'ouvrage final. 

Pour concevoir des monuments funéraires, l'artisan marbrier peut être amené à scier et tailler le marbre ou le granit en bloc ou en tranche afin de pouvoir leur donner la forme souhaitée. Il se sert également de machines spécifiques et d'outils manuels pour découper et polir les divers matériaux.

Ce professionnel travaille en se basant sur un plan tracé au préalable. Le marbrier effectue également les travaux de marbrerie fine, qui incluent la marqueterie et la gravure.

pierre tombale stylée

Quelles sont les qualités d’un marbrier ?

Avant tout, le marbrier a le sens de l’accompagnement, de l’écoute et de l’empathie. Il sait conseiller et guider les familles endeuillées lors de l’étude et de la concrétisation du projet. Il doit avoir une excellente condition physique et une certaine vigueur pour mener à bien ses travaux en extérieur, notamment en cimetière. Il doit également avoir le goût du détail.

Tombe : qu'est-ce que c'est exactement ?

La tombe est une sépulture comprenant une fosse en pleine terre dans laquelle le cercueil contenant le corps du défunt est enterré. La tombe peut également désigner le monument funéraire servant à matérialiser la sépulture. Il s’agit d’un élément de prestige permettant d’honorer la personne décédée.

Dans sa forme la plus simple, la tombe est délimitée par une margelle de ciment ou de pierre nommée « semelle ». On parle alors de tombe paysagère. Celle-ci peut supporter une dalle en ciment, en granit, en marbre ou en pierre appelée « la pierre tombale ». 

D’autres éléments peuvent s'y ajouter comme :

  • La stèle : partie verticale sur laquelle on réalise les gravures
  • Le prie-Dieu : marche réalisée sur le monument pour permettre aux proches de se recueillir
  • Une jardinière pour les plantations

Notez qu’il faut attendre que la terre se tasse (après 2 à 6 mois) avant de mettre en place le monument. En attendant, il est possible de laisser la tombe à nu (couverte de terre), ou y installer une tombe temporaire.

Ce service est proposé par certaines entreprises de pompes funèbres.

monument avec stèle

Comment creuser une tombe ?

Avant de penser à la construction d’une tombe, il faut acquérir un emplacement au cimetière. Pour cela, vous devez acheter une concession auprès de la Mairie. La durée de la concession peut aller de 10 ans à 50 ans, ou à perpétuité, suivant le règlement du cimetière. Selon sa capacité, la tombe peut être individuelle (capacité d’accueil pour un cercueil ou une urne uniquement), familiale (capable d’accueillir les cercueils de plusieurs membres d’une même famille), ou collective.

Vous devez ensuite vous renseigner sur le règlement intérieur du cimetière pour connaître les possibilités de sépulture. Le creusement d’une fosse peut être effectué par la famille si elle a les outils adéquats, ou confié à une entreprise de pompes funèbres en charge des obsèques.

Comment construire une tombale ?

Comme dit précédemment, la mise en place d’un monument funéraire doit se faire 2 à 6 mois après l’enterrement le temps que la terre se tasse. Ces travaux ne requièrent pas un permis de construire mais doivent respecter le règlement intérieur du cimetière. Le monument est constitué de plusieurs éléments à savoir : une semelle, un socle, une dalle (tombale), une stèle, un soubassement et un revêtement.

Les dimensions de l’entourage suivent généralement celles de la concession. Selon les budgets de la famille et leurs attentes, le marbrier peut concevoir une tombe personnalisée (style, couleur, matériau de construction, ornements…)

A savoir : la mairie peut imposer des règles concernant les dimensions et l’esthétique de la tombe pour des raisons de sécurité, de salubrité, de tranquillité et de maintien du bon ordre.

pierre tombale sans stèle

Quelle tombe pour un défunt en urne ?

L’urne qui renferme les cendres du défunt peut être déposée dans un columbarium, inhumée dans un caveau ou cavurne (caveau à urnes). Il faut souligner que la mise sous terre d’une urne est désormais autorisée depuis 2008. Celle-ci peut être placée dans un terrain concédé ou sur le cercueil dans le cas d’une sépulture mixte.

Si la sépulture est destinée à recevoir uniquement des urnes, elle est de taille réduite. Le marbrier s’assurera ainsi de sécuriser le monument pour éviter qu’il soit arraché. D’ordinaire, ce type de sépulture est moins cher, notamment grâce à ses dimensions réduites.

Comparez les tarifs des marbriers de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème de la marbrerie funéraire