Que faut-il savoir sur les différents rituels de l'enterrement ?

checked picto

Connaître les différents rituels de l'enterrement

Les rituels de l’enterrement représentent les gestes à effectuer et les paroles à évoquer lors de la cérémonie d’inhumation. Le rite funéraire diffère d’une religion à une autre. Ainsi, les catholiques, les juifs, les musulmans, les bouddhistes ont leurs propres rituels lors de l’enterrement. 

Rite de passage des rituels funéraires : c’est quoi exactement ? 

Qu’il s’agisse d’un rituel catholique, musulman ou bien juif, le rite de passage comprend 3 étapes : 

  • L’étape de la séparation qui désigne le décès de la personne. Cette étape constitue le constat du décès et l’annonce du décès. 
  • L’étape de liminarité (ou liminalité) qui se manifeste par l’exposition du corps, la veillée funèbre, le transport du corps, la messe consacrée au défunt, et l’inhumation ou la crémation
  • L’étape d'agrégation représentant l’ultime étape des rituels funéraires. Elle constitue le moment de collation pour commémorer le défunt. Elle se fait généralement après la période de deuil et varie d’une religion à une autre.

Quels sont les rituels funéraires selon la religion ?

Comme nous l’avons précisé en haut, les rituels d’enterrement diffèrent d’une religion à une autre : 

  • Les rituels d’enterrement catholiques 

Les funérailles se déroulent généralement dans une paroisse ou à l’église et sont célébrées par un prêtre ou des laïcs. La religion catholique préfère l’inhumation, mais n'interdit pas pour autant la crémation. La famille organise la cérémonie avec l’officiant ou l’équipe de laïcs : choix des lectures, de la prière universelle, des chants, des musiques. En cas de crémation, les cendres ne doivent pas être dispersées, mais déposées dans des monuments spécifiques dédiés à cet usage. Les fleurs sont aussi très présentes lors des obsèques catholiques. Lors de l’enterrement au cimetière, la descente du cercueil dans le caveau est suivie par des lectures et une bénédiction.

  • Les rituels d’enterrement protestants 

Les funérailles se passent généralement au Temple. Elles sont constituées d’un message d'espérance pour les vivants. Aucune prière n’est évoquée pour le repos de l’âme du défunt. Les protestants sont libres de choisir entre une crémation ou une inhumation. Les fleurs ne sont pas interdites, mais ne sont pas très présentes lors de la cérémonie qui est plus sobre et simple. Le pasteur accompagne le cercueil jusqu’au lieu de la sépulture

cérémonie obsèques

  • Les rituels d’enterrement juifs 

La cérémonie se déroule au cimetière, sans passage à la synagogue. La crémation n’est pas autorisée, il en va de même pour les fleurs et les soins de conservation (sauf en cas de rapatriement). Au cimetière, l’oraison funèbre est effectuée par le rabbin et la prière des morts est récitée par le kaddish. Les personnes présentes sont invitées à jeter 3 pelletées de terre puis à laver leurs mains sans les essuyer pour rester symboliquement avec le défunt et sa famille.

  • Les rituels d’enterrement musulmans 

La cérémonie se déroule au cimetière. Traditionnellement, le défunt est accompagné par les hommes et les femmes s’y rendent le lendemain. La religion musulmane interdit la crémation du corps et le dépôt de fleurs. L’Imam prononce la prière en se plaçant face au cercueil, orienté vers la Kaaba, tandis que les personnes présentes se placent derrière lui. Le monument funéraire doit être simple, sans pierre tombale. 

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques