Qu'est-ce que l'aquamation ?

checked picto

Toutes les informations essentielles sur l'aquamation

Ces dernières années, de nombreuses pratiques de funérailles écologique ont vu le jour. L'aquamation en fait partie. Cette technique est connue sous l’appellation « hydrolise alcaline", et vise à accélérer la décomposition du corps avec de l’eau. Dans cette article, nous allons vous proposer tout ce qu’il faut savoir sur cette pratique écologique : définition, avantages, coûts…

Aquamation : de quoi s’agit-il exactement ?

L’aquamation est une technique funéraire écologique qui consiste à dissoudre les cellules molles du corps en utilisant de l’eau. Également nommée liquéfaction, elle permet d’accélérer la décomposition du corps par l’association de la chaleur, l’alcalinité, et les mouvements de l’eau. Cette méthode est respectueuse de l’environnement, contrairement à la crémation et à l’inhumation qui sont considérées comme pratiques polluantes. Effectivement, la réalisation de cette technique ne génère aucun gaz à effet de serre et consomme 10 fois moins d’énergie que la crémation.

Comment se déroule l’aquamation ?

L’aquamation est un processus qui favorise la dégradation du corps du défunt. Pour cela, le corps sera placé dans un grand cylindre renfermant de l’eau et un produit alcalin. Le mouvement de l’eau combiné à une température de 180°C environ accélère la dissolution des matières du corps (protéines, graisses, sang, et peau) en quelques heures seulement. Alors que le corps se décompose normalement en 25 ans.

Suite à l’aquamation, il reste donc les ossements et les résidus de métal en provenance des broches (ou tout autre acte de chirurgie médicale) par exemple. Les ossements sont incinérés, placés dans une urne qui sera ensuite remise à la famille. Tandis que le liquide obtenu par la liquéfaction du corps peut être retourné à l’usine de traitement des eaux ou servir de fertilisant aux plantes, notamment grâce à sa richesse en nutriments.

banc dans une allée de cimetière avec de la végétation

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’aquamation ?

L’aquamation est une bonne alternative écologique à la crémation et à l’inhumation. En effet, sa pratique nécessite 10 fois moins d’énergie que la crémation. Elle émet également 160 fois moins de CO2 dans l’air ambiant.

Il s’agit d’une solution sanitaire : le mélange de la chaleur et de l’alcalinité permet de neutraliser les virus, les agents pathogènes, et les formaldéhydes provenant des soins de conservation. A la fin du procédé, il est aussi possible de récupérer les résidus métalliques du corps (stimulateur cardiaque, implants en métal, plomb…).

Le seul inconvénient de cette technique, c’est que certaines usines de traitements des eaux usées peuvent refuser le liquide issu de ce procédé. Néanmoins, il peut toujours être utilisé comme compost pour favoriser le développement d’un arbre.

Quel est le coût de l’aquamation ?

Le prix de la pratique de l’aquamation est proche de celui de la crémation. Il peut donc changer d’un établissement à un autre. Notez également que cette pratique ne requiert pas de cercueil, ce qui est donc plus économique que la crémation.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques