Estimation gratuite du prix des obsèques
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

Démarches décès : le point sur les aides financières possibles après le décès d'un proche !

Quelles aides financières pouvez-vous percevoir après les obsèques de votre proche ? MPF fait le point avec vous !

Lorsque survient le décès d’un proche, il y a plusieurs démarches à entreprendre. Ces étapes peuvent être prenantes, mais aussi onéreuses. Heureusement, il existe des aides financières, selon votre situation, qui permettent de faire face à ces moments difficiles. MPF vous dit tout sur le sujet !

Nature de la demande

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Comment obtenir des aides financières pour le financement des obsèques ?

Plusieurs aides financières et matérielles existent pour vous soulager dans les démarches après un décès

Le montant nécessaire pour organiser des obsèques est parfois trop important pour les proches de la personne décédée. 

Il existe en effet quelques organismes qui octroient des aides financières ponctuelles dans ces moments délicats pour les proches du défunt.

1) La CAF

Il est possible d’avoir recours à l’aide décès de la CAF, si le défunt était un  parent, recueillant, ou un enfant dont vous aviez la charge. Pour bénéficier de cette aide, il faut avoir au moins un enfant à charge, un mois avant ou après le décès, et  disposer d’un quotient familial inférieur ou égal à 595 €, un mois avant ou après le décès. Le montant du versement peut atteindre 1000 euros selon les revenus.

2) La CPAM

Cet organisme propose, par le biais de la Sécurité sociale, un capital décès. Cette aide a néanmoins quelques conditions d’attribution. Pour pouvoir en bénéficier, le défunt devait :

  • Exercer une activité salariée ou percevoir une indemnisation de Pôle emploi
  • Être titulaire d’une pension d’invalidité
  • Avoir une rente d’accident du travail ou de maladie professionnelle correspondant à une incapacité physique permanente d’au moins 66,66 %

L’aide est versée uniquement aux personnes étant à la charge du défunt.

Bon à savoir : n'hésitez pas à vous rendre sur le site web de la CPAM ou sur Ameli ; vous y trouverez de nombreux conseils pour vous aider à savoir comment gérer le décès de votre proche !

3) Les aides spécifiques

Vous avez la possibilité de retrouver de nombreuses aides financières comme: 

  • La MSA pour les salariés agricoles
  • La CNAV (Caisse nationale d'assurance vieillesse), qui peut régler des frais d’obsèques
  • La pension de veuf ou veuve invalide
  • Etc.

4) L’aide du CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail)

Cette aide nécessite :

  • D’être veuf ou conjoint divorcé d’un assuré décédé ou disparu depuis plus d’un an
  • Que votre conjoint dépende de la retraite du régime général
  • Avoir au moins 55 ans à compter du point de départ de la retraite de réversion
  • D’avoir des ressources inférieures à un certain plafond

5) Utiliser les assurances du défunt

Certains organismes, comme l’Agira notamment, permettent de retrouver les assurances du défunt. Certaines assurances permettent de participer au financement des obsèques. Il est donc intéressant d’en faire la recherche afin de voir si vous en êtes bénéficiaire. 

Il est aussi possible de vous servir des fonds propres de votre proche défunt. La loi autorise effectivement à financer des obsèques sans argent, en utilisant l'héritage ou le compte bancaire du défunt.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

* champs obligatoire

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Conseils sur le thème des obsèques