Estimation gratuite du prix des obsèques
Entrez le nom d'une ville pour rechercher une pompe funèbre, crématorium ou funérarium.
    Villes les plus recherchées
    Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
    Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

    Crémation : comment disperser les cendres dans la nature ?

    Quelques informations sur la dispersion des cendres dans la nature.

    Si certaines personnes décident de disposer les cendres dans un monument funéraire ou dans la mer, d’autres décident de les disperser dans la nature par amour pour cette dernière, par rapport à un souvenir ou encore pour cette vision de grandeur qu’elle inspire.

    Nature de la demande

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    Quels sont les différents types de dispersion ? 

    Lorsque l’on veut disperser les cendres d’un proche, il y a plusieurs manières de faire :

    • Répandre les cendres dans un “jardin du souvenir” : ce lieu, généralement instauré dans les cimetières ou les crématoriums, permet aux familles de disperser les cendres dans un lieu adapté au respect de la mémoire des défunts. Au cours de la cérémonie, réalisée par un professionnel du crématorium ou par une entreprise funéraire choisie par la famille, les cendres sont dispersées dans l’espace dédié à cela, lieu de recueillement public toute l'année. À la suite de la dispersion, une plaque mentionnant le nom, le prénom ainsi que la date de naissance et de décès du défunt peut être installée.  
    • Répandre les cendres en pleine nature : certains peuvent exprimer le souhait d’une dispersion des cendres en pleine nature. La dispersion de cendres dans la nature est autorisée, en revanche elle est strictement interdite dans les voies et espaces publics de tout genre. La notion de “pleine nature” n’a pas réellement de définition juridique, les forêts, la mer, les montagnes peuvent donc être considérées comme des lieux de “pleine nature”. Ces lieux peuvent donc être choisis pour la dispersion des cendres. 
    • Répandre les cendres dans une forêt :  il est donc possible de disperser les cendres du défunt dans la forêt. Mais dans ce lieu, d’autres alternatives peuvent être utilisées. Tout d’abord, la famille peut décider de disposer l’urne au pied d’un arbre dit "de mémoire" : la famille pourra donc planter des fleurs autour, s’en occuper… Une autre alternative existe : la plantation d’un arbre d'hommage. Cette dernière peut se faire dans n’importe quelle forêt dans le monde. Il existe différentes espèces d’arbres vendues à cet effet, chacune représente différents traits de personnalité et différentes symboliques. La famille peut donc faire un choix qui se rapporte au défunt. Cela permet aussi de garder une présence qui grandira, et de participer à la reforestation de certains territoires.

    Que dit la réglementation ? 

    Cette pratique est très encadrée. En France, le nombre de crémations des corps augmente chaque année. On estime que cette hausse pourrait atteindre 50 % des obsèques dans les années à venir ; il est donc important de réglementer la pratique. De plus, avec la loi du 19 décembre 2008, les cendres ont désormais le statut de corps à part entière. 

    Pour disperser les cendres en pleine nature, il faut :

    • Obtenir l’accord du propriétaire des lieux, si l'événement se déroule dans un lieu privé.
    • Par la suite, il est obligatoire d'effectuer une déclaration auprès de la commune du lieu de naissance du défunt avec son nom, son prénom ainsi que la date et le lieu de la cérémonie de dispersion des cendres. 

    Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

    * champs obligatoire

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

    Commencer la simulation

    Conseils sur le thème des obsèques