Estimation gratuite du prix des obsèques
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

Que faire des cendres dans la nature ?

Ce qu'il faut savoir sur la destination des cendres dans la nature

Après la crémation, deux options s’offrent à la famille : conserver l'urne dans un lieu approprié (columbarium, caveau familial, cavurne, tombe cinéraire), ou disperser les cendres dans un jardin du souvenir au sein d’un cimetière ou dans la nature. La dispersion des cendres dans la nature doit respecter certaines conditions et se faire dans un lieu éloigné de la voie publique. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le sujet !

Nature de la demande

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Quels sont les lieux de dispersion autorisés ? 

La dispersion des cendres dans la nature est strictement réglementée en France. Les lieux autorisés sont : les forêts et les bois, les montagnes et la mer. Par contre, il est interdit de disperser les cendres dans les espaces naturels qui font l’objet d’aménagement comme : les jardins privés et publics, les champs et les terrains cultivés, ainsi que les cours d’eau et les voies fluviales. Répandre les cendres sur les voies publiques est aussi interdit. 

Quelles sont les démarches à effectuer pour disperser les cendres dans la nature ? 

Les démarches à effectuer pour disperser les cendres dans la nature dépendent du lieu choisi : 

1. La dispersion terrestre

Comme nous l’avons précisé en haut, la dispersion terrestre ne doit pas se faire dans les espaces verts à vocation publique. Elle doit également faire l’objet d’une autorisation délivrée par la municipalité du lieu où vous souhaitez répandre les cendres. Pour obtenir une autorisation, vous devez renseigner l’identité du défunt, le lieu et la date de la dispersion. Il est impératif que le lieu de la dispersion soit accessible pour que les proches puissent s’y recueillir quand ils le souhaitent. 

dispersion des cendres en mer

2. La dispersion ou l’immersion en pleine mer 

La dispersion des cendres en pleine mer doit suivre la réglementation maritime telle qu’elle est mentionnée dans l’article L.2213-23 du Code Général des Collectivités Territoriales et la loi du 02/01/1986.

Elle doit respecter certaines conditions

  • La dispersion ne doit pas se faire à moins de 300 mètres des côtes 
  • Si vous voulez immerger l’urne en pleine mer, il faudra choisir une urne biodégradable. L’immersion doit également avoir lieu à au moins 6 kilomètres du littoral pour empêcher que l’urne ne soit ramenée au large par les courants d’eau ou qu’elle soit prise dans les filets des pêcheurs. 
  • Avant de monter à bord du bateau, vous devez également avoir les documents suivants : la copie de l’acte de décès, le certificat de crémation ou la copie de l’attestation de crémation du défunt délivré par le crématorium.
  • Une autorisation du maire de la commune dans laquelle le défunt résidait et du lieu de dispersion est nécessaire. 

3. La dispersion dans les airs

La dispersion des cendres dans les airs ne doit pas se faire au-dessus d'espaces naturels ou de voies publiques. Toutefois, elle peut être réalisée à différentes altitudes.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

* champs obligatoire

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Conseils sur le thème des obsèques