Crémation : comment disperser les cendres en mer ?

checked picto

Quelques informations sur la dispersion des cendres dans la mer.

Si certaines personnes décident de conserver les cendres dans un monument funéraire ou dans leur jardin, d’autres décident de les disperser à la mer par amour pour la nature, par rapport à un souvenir ou encore pour cette vision de liberté qu’elle inspire. 

Quels sont les différents types de dispersions ? 

Lorsque l’on veut disperser les cendres d’un proche en mer, il y a plusieurs manières de le faire. On peut :

  • Répandre les cendres à la surface de l’eau non loin de la côte : cette proximité permet notamment aux proches qui n’ont pas pu embarquer à bord du bateau, pour différentes raisons, de prendre part à la cérémonie. De plus, cela n'impliquera pas d'urne spéciale. 
  • Immerger l'urne funéraire biodégradable : cette méthode consiste à disposer l’urne à la surface de la mer, elle commencera à s'immerger doucement dans les fonds marins. Les autorités exigent, en revanche, que cette pratique soit faite a plus de 6 km de la rive, pour éviter que l’urne ne soit emportée par le courant vers la rive avant d'être dissoute. Et cela doit être fait dans des zones où il n'y a pas de pêche au chalut ou au filet.
  • Immerger l’urne funéraire en plongée : un plongeur dépose l’urne biodégradable a minimum 15 mètres de profondeur dans une abîme ou une grotte sous-marine. Les cendres sont donc déposées dans un endroit calme choisi au préalable par la famille et un plongeur professionnel, connaissant les lieux. Et pour finir, une photo sous-marine du lieu dit, ainsi qu’une position GPS peut être donnée à la famille.
  • Par procuration avec une entreprise : si la famille ne peut pas se déplacer mais que cela reste une réelle volonté, une entreprise spécialisée peut le faire à la place des proches. 

Que dit la réglementation ? 

Avant la disparition, il y a quelques formalités et lois à respecter après la crémation.

Tout d’abord la réglementation juridique : cela doit respecter la réglementation maritime de la loi du 2/01/1986, ainsi que l'article L.2213-23 du Code Général des Collectivités Territoriales :

  • l'événement doit avoir lieu à au moins 300 mètres des côtes, à compter de la limite des eaux
  •  Les cendres ne peuvent être répandues dans un cours d'eau pouvant être alors, à ce titre, assimilables à une voie publique (rivière, fleuve, torrent).
  • Les cendres ne peuvent pas non plus être éparpillées sur la plage ou sur la rive.

Et voici les démarches à effectuer :

  • Le maire de la ville ou de la commune où le disparu est né devra être averti de la date et du lieu de la disparition.
  • Il faut informer la commune où se situe le port d'attache du bateau chargé de véhiculer la cérémonie.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques