Condoléances et religion : que faut-il savoir ?

checked picto

Présentation des condoléances selon l'appartenance religieuse du défunt et de sa famille

Les messages de condoléances permettent de témoigner son soutien à une personne en deuil et de le réconforter. Celle-ci peut être un membre de la famille, un ami, un collègue …  Le choix des mots et le bon moment pour présenter ses condoléances peuvent dépendre de la religion à laquelle appartient le défunt. C’est pourquoi, il convient de bien se renseigner sur l’appartenance religieuse d’une personne décédée et de sa famille avant d’envoyer des cartes de condoléances et des fleurs. 

Comment présenter ses condoléances à un chrétien ? 

Il n’y a pas vraiment de règles à suivre pour présenter ses condoléances à un chrétien. Selon la nature de votre lien avec le défunt ou sa famille, vous pouvez exprimer votre soutien en personne, par lettre ou carte, par mail ou même par sms. La présentation des condoléances peut se faire avant ou après les obsèques. Les mots doivent venir de votre cœur. Il est aussi possible d’envoyer un bouquet ou une couronne de fleurs pour réconforter la famille en deuil et faire passer un message grâce au langage des fleurs. 

Comment présenter ses condoléances à un juif ? 

Les juifs ont le droit de s’ouvrir aux autres et donc de recevoir les condoléances pendant la chiva, période qui couvre les sept jours après les funérailles. Dans la religion juive, les personnes souhaitant réconforter un proche en deuil et lui montrer sa compassion peuvent venir chez lui, cette action est nommée mitsva. Dans le judaïsme, cette action fait partie des commandements de la Bible. 

Sachez que la famille peut ignorer un visiteur lors de sa visite. Si tel est le cas, vous ne devez pas le prendre pour vous, ou le percevoir comme une marque de désintérêt : il s'agit simplement d'une façon de montrer que la douleur est encore présente. Il est à noter qu’il n’est pas d’usage d’envoyer des fleurs lors des obsèques juives

allumer bougie

Comment présenter ses condoléances à un musulman ? 

Dans la religion musulmane, la présentation des condoléances peut se faire avant ou après l’enterrement et n’importe où : au cimetière, à la mosquée, au domicile de la famille, sur son lieu de travail. Il est conseillé de présenter ses condoléances à la famille du défunt avec des paroles apaisantes. Il est aussi possible de leur rappeler la récompense qui les attend auprès d’Allah pour avoir patienté lors du décès du proche : « Ce qu’Allah prend Lui appartient et ce qu’Il donne lui appartient aussi. Toute chose pour lui a un terme fixé » (Al-Boukhârî 1284, Mouslim 923). 

L’envoi de fleurs n’est pas recommandé. En effet, les fleurs ne sont pas valorisées lors des obsèques musulmanes, car elles sont considérées souvent comme superflues.

Comment présenter ses condoléances à un bouddhiste ? 

Dans la religion bouddhiste, il est d’usage d’exposer le corps du défunt pour une nuit seulement dans une maison funéraire avant ses obsèques. Lors de cette exposition, la famille peut recevoir les condoléances en avant de la salle. Les visiteurs peuvent donc exprimer leur soutien puis se diriger vers le cercueil pour s’incliner en signe d’honneur et de respect. Il est aussi courant que les visiteurs fassent un don d'argent à la famille.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques