Estimation gratuite du prix des obsèques
Entrez le nom d'une ville pour rechercher une pompe funèbre, crématorium ou funérarium.
    Villes les plus recherchées
    Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
    Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

    Démarches décès : que faire dans les 24h après le décès ?

    Les différentes démarches à effectuer dans les 24 heures qui suivent le décès

    Le décès d’une personne est un événement douloureux et pesant pour sa famille et ses proches. Pourtant, malgré cette douleur, il est essentiel d’organiser les obsèques le plus vite possible. En effet, l’enterrement doit être effectué dans les 24 heures à 6 jours suivant le décès, ce qui ne laisse pas vraiment le temps aux proches d'entamer leur deuil. Cela requiert la réalisation de nombreuses démarches. Voici une liste des démarches à effectuer dans les 24 heures qui suivent le décès. 

    Nature de la demande

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    1ère priorité : faire constater le décès 

    Le constat de décès est la première démarche à effectuer après un décès. En cas de décès à domicile, les proches doivent contacter un médecin pour faire constater le décès. Ce dernier se chargera alors d’établir le certificat de décès. 

    Si le décès a eu lieu dans un établissement de santé (établissement hospitalier, clinique, maison de retraite), le constat de décès est effectué par le médecin du service et sera à la charge de la structure concernée. 

    Enfin, en cas de mort accidentelle ou de suicide, il faut appeler le commissariat de police ou la gendarmerie pour établir un procès-verbal. 

    2ème étape : déclarer le décès 

    Le constat de décès permet d’obtenir un certificat de décès ou un procès-verbal qui sera nécessaire à la déclaration de décès. Cette étape doit se faire auprès de la mairie. 

    En cas de décès à domicile, la déclaration de décès doit être effectuée dans les 24 heures suivant le décès (hors week-ends et jours fériés). Cette démarche peut être accomplie par un proche, une simple connaissance ou confiée à une entreprise de pompes funèbres (elle sera alors facturée). Pour ce faire, il faut fournir une pièce d'identité, un certificat de décès ou un procès-verbal, et un document qui mentionne l’identité de la personne décédée (livret de famille, pièce d’identité, acte de naissance). 

    En cas de décès dans un hôpital, une clinique ou une maison de retraite, la déclaration de décès peut être effectuée par l'établissement lui-même. 

    3ème étape : obtenir l’acte de décès

    Après la déclaration de décès, un acte de décès est établi par l’officier d’état civil. Il est conseillé de demander plusieurs exemplaires de ce document officiel. En effet, l’acte de décès est utile pour plusieurs démarches administratives, comme par exemple la demande de congé pour événement familial, la résiliation des abonnements de la personne décédée, la clôture des comptes bancaires du défunt, l’assurance…

    corbillard

    4ème étape : organiser le transfert du corps 

    Si le décès a eu lieu dans un hôpital public, le corps peut être placé en chambre mortuaire jusqu’au jour des obsèques. En cas de décès dans un établissement qui ne dispose pas de chambre mortuaire, c’est l’établissement en question qui prend en charge le transfert du corps vers un autre établissement hospitalier équipé d’une chambre mortuaire ou vers une chambre funéraire. Le transport du corps vers le domicile familial ou la chambre funéraire, à la demande de la famille, peut se faire dans les 48 heures qui suivent le décès. 

    En cas de décès à domicile, le corps peut y rester jusqu’aux obsèques ou être transféré vers une chambre funéraire dans les 24 heures qui suivent le décès. 

    Enfin, en cas de décès en maison de retraite, les proches peuvent demander le transfert du corps vers une chambre funéraire. Le tarif sera alors à leur charge. 

    Bon à savoir :

    Le transport du corps doit être réalisé par les pompes funèbres et doit faire l’objet d’une déclaration auprès de la mairie. Cette démarche est effectuée par une entreprise de pompes funèbres. 

    Autres démarches

    Si le défunt dispose d’une carte de donneur d’organe, les proches doivent réaliser toutes les démarches relatives au prélèvement d'organes ou au don du corps juste après le décès. 

    Si le défunt a souscrit à une assurance décès ou obsèques, il faut contacter la compagnie d’assurance concernée le plus rapidement possible. 

    Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

    * champs obligatoire

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

    Commencer la simulation

    Conseils sur le thème des obsèques