Condoléances et bouddhisme : que faut-il savoir ? 

checked picto

Conseils pour présenter ses condoléances à un bouddhiste

Les rites funéraires diffèrent d’une religion à une autre. Dans la religion Bouddhiste, le corps est habillé d'une tenue blanche. Aucune toilette rituelle n’a lieu, toutefois, il est courant d’organiser une veillée funèbre. Le mode d’obsèques le plus choisi est la crémation, même si les bouddhistes n'interdisent pas l’inhumation. Comme dans d’autres religions, il est de coutume de présenter ses condoléances à la famille endeuillée pour la soutenir dans cette épreuve difficile. Mais comment exprimer son soutien aux proches bouddhistes ? Les réponses dans cet article. 

Quand présenter ses condoléances à une famille bouddhiste ?

Dans la religion bouddhiste, il est courant de présenter le corps de la personne décédée pour une nuit dans un funérarium avant les funérailles. Pendant cette exposition, la famille se met à disposition des visiteurs qui souhaitent présenter leurs condoléances en avant de la salle. Ces derniers peuvent donc exprimer leur soutien aux proches puis s’orienter vers le cercueil afin de s’incliner en signe de respect et d’honneur. Souvent, les visiteurs font un don d’argent à la famille. 

Condoléances et bouddhisme : que dire ? 

Lorsque vous rencontrez les membres de la famille ou les proches en deuil, la première chose à faire est de mettre vos mains ensemble pour les saluer sans sourire. D’ordinaire, ce geste suffit, vous n’aurez pas à dire quoi que ce soit. Dans la philosophie bouddhiste, on apprend à agir avec sincérité et à ne pas parler pour parler. En effet, il n'y a rien que vous puissiez dire pour mettre fin à cette tristesse. 

Toutefois, puisqu’en Occident, il est d’usage de dire quelque chose aux familles après un décès pour exprimer sa sympathie, un simple “Je suis désolé pour votre perte” ou “Je suis disponible pour parler/écouter” peut être suffisant si vous le pensez vraiment. Si vous voulez parler, faites-le doucement sans bavarder. Aussi, n'oubliez pas que votre compassion s'exprime essentiellement par votre comportement et votre intention d'agir sur le long terme. 

lettre et stylo

Que dire sur une carte de condoléances bouddhiste ? 

Si vous faites partie des proches éloignés, vous pouvez envoyer une carte pour témoigner votre sympathie à la famille endeuillée. Puisque les fleurs sont très présentes lors des obsèques bouddhistes, il est aussi possible d’accompagner la carte d’un bouquet ou d'une couronne de fleurs. 

Voici quelques exemples de mots à inscrire sur une carte de condoléances bouddhiste : 

“ Nous venons d'apprendre le décès de XXXX avec une grande tristesse. Nous sommes profondément émus et nous nous associons à ta peine. Nous pensons très fort à toi et à ta famille dans cette épreuve douloureuse. Nous t'adressons nos vieux de profonde sympathie et nos plus sincères condoléances. ”

“ C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la terrible nouvelle. Que son âme repose en paix dans l’au-delà, mais aussi dans nos mémoires. Nous garderons un souvenir chaleureux et tendre au fond de notre cœur. ”

“ Nous venons d'apprendre la très triste nouvelle. Nous sommes de tout cœur avec vous dans ces moments si difficiles. Nous vous présentons nos sincères condoléances. Affectueusement, “

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques