Que deviennent nos données après notre mort ?

checked picto

Découvrez le devenir de nos données après décès

Dès lors que nous avons accès à Internet, nous commençons à y laisser une trace. De l’accès à nos boîtes mail, à la création de compte sur différents sites, en passant par la publication de photos et vidéos sur les réseaux sociaux, les transactions effectuées sur les sites e-commerce, l’ajout de document sur des services de stockage… Des empreintes de nos passages restent sur la Toile. Mais dès l’instant où une personne meurt, la question se pose sur le devenir de ces informations.

Données numériques : que deviennent-elles après un décès ?

Selon les statistiques, 3 utilisateurs de Facebook meurent chaque minute. Après un décès, nos données et documents demeurent sur la Toile. Certains fournisseurs peuvent désactiver automatiquement un compte inactif après un certain délai, comme dans le cas de DropBox. Cet espace de stockage en ligne cesse le fonctionnement d'un compte n’ayant pas eu la moindre activité en un an.

Que deviennent les données numériques sur Google ?

La plateforme Google propose un formulaire permettant de signaler le décès d’un internaute afin de supprimer son compte. Il est également possible de désigner un gestionnaire de compte inactif de son vivant. Ce dernier recevra alors une notification et pourra accéder à la totalité ou à une partie de vos données personnelles.

Google avis

Que deviennent les données des réseaux sociaux après décès ?

Dans les cas de Facebook et Instagram, il est possible de transformer le compte d’un utilisateur décédé en compte commémoratif. Le compte sera alors verrouillé. Pour cela, un proche doit informer le défunt. Celui-ci peut choisir de gérer le compte (en ajoutant des nouvelles photos de profil et de couverture) ou de le supprimer définitivement. Il n’aura pas accès aux messages privés, il pourra juste animer une section réservée aux hommages.

En ce qui concerne Twitter, le réseau social ne partage pas les informations du compte aux proches. Vous pouvez juste signaler le compte de la personne décédée en complétant un formulaire de demande de suppression du compte. Pour finaliser la demande, vous devez fournir une copie de la pièce d’identité du demandeur et une copie du certificat de décès.

smartphone-facebook-wood

Que faire pour anticiper le devenir de mes sonnées en ligne à ma mort ?

Pour éviter que votre compte ne soit réutilisé par une mauvaise personne après votre décès, vous avez la possibilité de laisser des instructions à un notaire. Vous pourrez alors désigner un tiers de confiance qui pourra accéder à vos informations de connexion (identifiant, mail, mot de passe…) et faire les démarches que vous lui aurez demandées. Malgré tout, les procédures de récupération du compte demeurent compliquées.

Que dit la loi sur le devenir des données numériques ?

La loi pour une République numérique n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 stipule que les héritiers ont un droit d’accès et de suppression des comptes de la personne décédée sur les réseaux sociaux.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques