Estimation gratuite du prix des obsèques
Entrez le nom d'une ville pour rechercher une pompe funèbre, crématorium ou funérarium.
    Villes les plus recherchées
    Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
    Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

    Que faire des cendres au cimetière ?

    Découvrez le devenir des cendres au cimetière

    Toutes les personnes qui optent pour la crémation comme mode d’obsèques ne souhaitent pas forcément disperser les cendres dans la nature ou dans la mer. Certaines personnes choisissent de reposer dans un cimetière où leurs proches pourront venir se recueillir. D'ailleurs, une loi de décembre 2008 stipule que les cendres doivent être traitées de la même manière que les corps en cercueil « Le respect de la personne, prévu au Code civil à articles 16-1 et suivants, s’applique aux cendres contenues dans l’urne ». Mais que deviennent les cendres une fois au cimetière ? Les réponses dans cet article !

    Nature de la demande

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    Devis comparatifs de pompes funèbres

    Où peut-on placer les cendres en cimetière ? 

    Plusieurs options sont possibles : 

    1) Dépôt de l’urne dans un columbarium 

    Le columbarium est un monument collectif destiné à accueillir les urnes après crémation. Cette construction est constituée de plusieurs cases disposées en muraille ou en colonne que la mairie loue via une concession funéraire. Chaque case peut accueillir plusieurs urnes de membres décédés d’une même famille. Il est possible de personnaliser la plaque qui ferme la case par des inscriptions ou des ornements, à condition d’obtenir l’autorisation de la mairie. 

    2) Le cavurne 

    Le cavurne provient de la combinaison de deux mots “caveau” et “urne”. Il s’agit donc d’une case bétonnée créée sous terre permettant d’inhumer les urnes des défunts d’une même famille. Contrairement au columbarium qui accueille les urnes de plusieurs familles différentes, le cavurne est isolé et permet aux proches de disposer d'un lieu de recueillement plus discret et individuel. Le cavurne fait aussi l’objet d’une concession temporaire délivrée par la mairie. 

    monument cinéraire

    3) La tombe cinéraire 

    Tout comme la tombe funéraire pleine terre, l’urne est inhumée à même la terre dans une tombe cinéraire. Autrement dit, elle est en contact direct avec la terre. Pour acquérir un emplacement au cimetière afin de créer une tombe cinéraire, il faut acheter une concession auprès de la mairie. Les concessions sont proposées pour une durée généralement de 15 ou 30 ans. Il est aussi possible d’obtenir un emplacement gratuit pour une durée de cinq ans. 

    4) Le caveau de famille 

    L’urne funéraire peut aussi être inhumée dans un caveau de famille avec les cercueils si le défunt est autorisé à y être placé. Dans le cas d’une tombe en pleine terre, il est possible d'aménager une cavurne au-dessus des cercueils afin de préserver les urnes. Vous avez également la possibilité de sceller l’urne sur le monument funéraire, ce qui requiert l’utilisation d’un réceptacle solide, étanche, et résistant aux agressions extérieures (comme les intempéries, la pluie, les coups, etc.). 

    5) Le jardin du souvenir ou puits de dispersion 

    Les cendres peuvent être dispersées dans un espace du souvenir aménagé au cimetière. Cette option est soumise à autorisation du maire de la commune. En général, tous les jardins du souvenir sont dotés de plaques commémoratives qui indiquent l'identité des défunts qui y reposent. 

    Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

    * champs obligatoire

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

    Commencer la simulation

    Conseils sur le thème des obsèques