Estimation gratuite du prix des obsèques
Entrez le nom d'une ville pour rechercher une pompe funèbre, crématorium ou funérarium.
    Villes les plus recherchées

    Comment une entreprise peut-elle accompagner les salariés ayant perdu un collègue ? 

    Accompagnement salariés en deuil

    La mort peut frapper partout, même au sein d’une société. Un collègue est une personne qui partage notre quotidien. On n'en parle pas souvent, mais la perte d’un collègue est une épreuve douloureuse pour l’ensemble d’une équipe. Malheureusement, on ne laisse pas souvent assez de temps aux salariés pour gérer la douleur qui les accompagne. Si vous êtes superviseur de l’équipe, vous devez informer les employés de cette perte en parlant à chacun de manière individuelle, surtout pour les collègues les plus proches de la personne décédée. Vous pouvez également accompagner vos salariés dans cette épreuve de différentes façons. 

    Quelles sont les obligations légales à la perte d’un employé ?

    Au décès d’un employé, l’entreprise a des obligations légales à respecter : le paiement du salaire jusqu’à la date du décès, l’établissement du solde de tout compte, le règlement des congés payés et différentes primes d’assurance, la notification à la prévoyance. Au-delà de ces dispositions légales, les entreprises peuvent aussi accompagner les familles et les salariés en deuil. 

    deux adultes et deux enfants habillés en noir dans l'allée d'un cimetière

    Quels types d’accompagnements ? 

    En plus des obligations légales précisées précédemment, une entreprise ayant perdu un employé peut accompagner les proches en deuil sans s’imposer. Bien que cela n’est pas obligatoire, c’est un moyen pour les collègues d’honorer le défunt, ce qui peut participer à leur deuil. L’entreprise doit également permettre à ses salariés en deuil de réaliser les rituels sociaux classiques comme assister à la cérémonie d’obsèques. Mais aussi envoyer une carte de condoléances collective, accompagnée d’une couronne de fleurs

    Quelques bonnes pratiques peuvent également permettre à une entreprise d’accompagner les salariés en deuil. Parce qu’en plus de la peine engendrée par cette perte, certains collègues, en particulier les plus proches ou ayant le même âge que le défunt (ou occupant le même port), se demandent parfois “Et si c’était moi”.  Il est par exemple courant d’organiser un groupe de parole avec un accompagnant formé qui est capable de fournir un accompagnement médical et psychologique plusieurs mois après le décès.

    Enfin, l’entreprise se doit de respecter les effets personnels du défunt en attendant quelques jours après le décès avant de vider son bureau. Bien que ça soit difficile à supporter, une autre personne sera réaffectée à son bureau. Mais pour se rappeler de lui, il est possible de coller sa photo dans la salle de réunion par exemple ou de planter un arbre de mémoire en son honneur;

    Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

    * champs obligatoire

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

    Commencer la simulation

    Conseils sur le thème des obsèques