Estimation gratuite du prix des obsèques
Entrez le nom d'une ville pour rechercher une pompe funèbre, crématorium ou funérarium.
    Villes les plus recherchées

    Quel est le rôle du conseiller funéraire ? 

    Tous les détails sur la fonction du conseiller funéraire

    Également appelé "agent funéraire" ou plus couramment “croque-mort, le conseiller funéraire est important car il est le premier interlocuteur de la famille ou des proches en deuil. Il a pour but de les accompagner dans l’organisation des obsèques, dans l’achat des prestations comme par exemple l’acquisition d’un cercueil ou de fleurs. Mais il a aussi pour but d’aider ses clients dans toutes les formalités administratives qu’il convient de faire après le décès d’un proche.

    Quelle est la définition légale du terme "conseiller funéraire" et son histoire ?

    Tout d’abord, ce métier compliqué à définir précisément possède de nombreuses fonctions, il est polyvalent. Après l’utilisation des termes "assistant funéraire" ou "régleur", le Code Général des Collectivités Territoriales enregistre l’expression de “conseiller funéraire". Légalement ce dernier est, comme nous le dit l’article D. 2223- 55-2 du CGCT, "chargé de déterminer directement avec les familles l’organisation et les conditions de la prestation funéraire".

    Quelles sont, plus précisément, les différentes missions d'un conseiller funéraire?

    Outre le rôle strictement légal, ce derniers a plusieurs missions très distinctes :

    • S’occuper des démarches administratives, des autorisations et adresser les formulaires aux administrations
    • Rédiger les faire-part pour la cérémonie : avec l'expérience ils savent donc comment les rédiger mais ils connaissent aussi de nombreux fournisseurs, comme des imprimeurs ou autres à démarcher…
    • Définir tous les besoins et attentes des clients, des familles, proches ou autres. Cela concerne aussi les éventuelles demandes du défunt faites au préalable dans le testament ou par écrit,
    • Gérer le cérémonial : cette mission permet aux proches de ne pas s’en occuper. En effet, en plein moment d'émotion et de recueillement, la famille ne sera pas apte à guider l'événement. Il est très utile et donc important de laisser un professionnel s’occuper de cela. Il gère l’arrivée des personnes présentes lors de la cérémonie, les différents services concernant tout le cérémonial
    • Aider la famille à prévoir les discours, les musiques et autres : avec une gestion du temps précis et notamment pour réguler les temps de parole, les chants, le silence pour se recueillir …

    Toutes ces missions permettent d'enlever un grand poids aux familles, qui, lors de ce genre de circonstances, n’ont pas forcément envie de se plonger dans les papiers administratifs. 

    Quelles études faire pour être conseiller funéraire ?

    La formation est divisée en deux parties. Une première qui comporte tout l’aspect théorique avec un enseignement d’une durée minimum de 140 heures. Cette formation théorique est complétée par une formation pratique d’une durée de 70 heures minimum. En revanche, deux aspects de ce métier ne sont pas spécifiquement contenus dans la formation : la marbrerie funéraire et la prévoyance obsèques.

    Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

    * champs obligatoire

    Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

    Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

    Commencer la simulation

    Conseils sur le thème des obsèques