Estimation gratuite du prix des obsèques
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

Quel est l'impact de la crémation sur la santé ?

Les effets de la crémation

Cette pratique, de plus en plus répandue, a notamment fait parler d’elle pour son côté négatif. En effet, de nombreuses études montrent que lors de la crémation un rejet de polluant était important et nocif aussi bien pour la santé des proches durant la célébration que pour l'environnement.

Nature de la demande

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

En quoi la crémation peut-elle avoir un impact sur la santé des participants ?

Cette question a été soulevée de nombreuses fois face aux désaccords de certaines personnes sur le côté négatif ou non de cette pratique fortement répandue depuis quelques années, la crémation. Tout d'abord, les processus de combustion du corps et du cercueil peuvent générer des polluants qui peuvent être nocifs pour la santé de ceux qui les respirent, comme par exemple les composés organiques ou le mercure.  

La combustion génère donc des poussières et des émanations toxiques. Certains pays fixent un seuil concernant le rejet de toxine pour éviter un taux surélevé, mais nous pouvons observer que la France n’a encore mis que très peu de réglementation à ce sujet.

En revanche, nous pouvons constater que brûler le corps seul, sans embaumement ni aucun autre soin, n’aura aucun impact nocif à proprement parler car il est majoritairement composé d’eau et les cendres peuvent même devenir un engrais très efficace. C’est donc le fait de brûler le cercueil avec qui crée des problèmes de pollution - qui eux-mêmes comportent des risques.

En quoi la crémation peut-elle avoir un impact fort sur l'environnement ?

Pour commencer, cette pratique utilise un fort taux d'énergie fossile. En effet, pour que cela fonctionne, la chambre de combustion de l'établissement cinéraire doit atteindre des températures approchant les 900 °C et elle consomme pour cela beaucoup de gaz : l’équivalent de 200 litres de mazout par personne environ.

Il y a aussi un rejet important de toxine notamment dû au bois vernis du cercueil et aux autre produits utilisés pour le fabriquer. Pour diminuer cet impact, peu à peu, les pratiques et les réglementations changent. Par exemple le Danemark instaure des normes pour les cercueils, en interdisant les vernis pour diminuer et éviter l’utilisation de la colle et de la térébenthine. En Italie, toutes les décorations se doivent d'être retirées avant la crémation, comme les objets religieux, les objets de famille et autres. De nouvelles réglementations s’installent dans de nombreux pays européens pour essayer de réduire l’impact négatif de cette pratique en pleine expansion.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

* champs obligatoire

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Conseils sur le thème des obsèques