Simulation en ligne des prix de pompes funèbres 2023
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

Devenir du corps après le décès

Découvrez les options possibles sur le devenir du corps après décès

Obtenir des devis obsèques note avis verifier

Le devenir du corps après décès dépend des souhaits du défunt ou de ses proches. Cela peut concerner le choix des soins apportés au corps avant les obsèques (thanatopraxie, soins de présentation, toilette), le type d'obsèques (inhumation ou crémation), mais aussi le devenir du corps si le donneur d'organe ou a décidé de donner son corps à la science. 

Devenir du corps

Techniques de présentation et de conservation du corps

La présentation et la conservation du corps sont des processus importants qui ont lieu après la mort d'une personne. Voici quelques informations générales à ce sujet :

  • Présentation du corps : La présentation du corps désigne le processus de préparation du corps pour l'exposition lors des funérailles. Cela implique souvent de laver et de maquiller le corps, de l'habiller dans des vêtements appropriés et de le disposer dans un cercueil. Dans certaines cultures, des pratiques spécifiques peuvent être suivies pour préparer le corps en vue de son enterrement ou de sa crémation.
  • Conservation du corps : La conservation du corps est le processus de préservation du corps pour un temps plus long, généralement en vue de l'enterrement ou de la crémation. La conservation du corps est effectuée par des professionnels de la mort, qui utilisent des techniques de thanatopraxie pour éviter la décomposition et la détérioration du corps. Cela peut inclure l'injection de produits chimiques tels que des agents de conservation et des désinfectants dans le corps à base de formolhoyde.
  • Les techniques temporaires du froid : cela consiste à utiliser des matériels comme des rampes
    ou des lits réfrigérants, parfois, l’association des deux procédés pour conserver le corps lorsque les obsèques sont réalisées rapidement.
  • Les cases réfrigérantes : qui permettent de conserver le corps dans des meilleures conditions jusqu’au jour des obsèques. Les chambres mortuaires et les chambres funéraires sont équipées de cases réfrigérantes.

Don d'organes

Le don d'organes d'une personne décédée est un processus qui consiste à prélever les organes et les tissus d'un donneur qui est décédé et qui a donné son consentement. Le processus commence par le diagnostic de la mort cérébrale, qui est une condition dans laquelle le cerveau cesse de fonctionner de manière irréversible, mais où les fonctions vitales du corps sont maintenues par des appareils. Si un médecin diagnostique la mort cérébrale, il peut proposer à la famille du donneur de faire un don d'organes. Après le prélèvement. Le corps sera rendu à la famille pour qu'elle puisse organiser les obsèques.

Don du corps

Le don du corps après décès consiste à donner son corps à la science pour des études médicales, anatomiques ou scientifiques après sa mort. Cette pratique permet aux chercheurs et aux étudiants en médecine de mieux comprendre l'anatomie humaine et de développer de nouveaux traitements médicaux.

Pour faire un don de corps, il faut en général remplir un formulaire de consentement de son vivant. Il est important de noter que le don de corps est une décision personnelle et doit être prise en toute conscience. Il est recommandé de discuter de cette décision avec sa famille et ses proches pour s'assurer que tout le monde est d'accord avec cette décision. Le corps sera ensuite incinéré, et les cendres seront dispersées de manière anonyme. La famille ne pourra pas assister à la crémation ni être informée du jour et de l’heure de son déroulement.

Inhumation ou crémation

Les deux modes d'obsèques autorisées en France sont l'inhumation et la crémation.

L'inhumation est la méthode la plus courante. Cette pratique consiste à enterrer le corps dans un cimetière, dans un caveau ou en pleine terre. Les proches peuvent ensuite se recueillir sur la tombe et lui rendre hommage.

La crémation, quant à elle, consiste à brûler le corps afin de les réduire en cendres. Les cendres peuvent ensuite être conservées dans une urne, dispersées dans la nature ou encore inhumées dans un cimetière.

Il est important de noter que l'inhumation ou la crémation doit se dérouler dans les 24 heures à 6 jours qui suivent le décès ou l'arrivée du corps sur le territoire français si le décès a lieu à l'étranger.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Comparez : Devis obsèques en 2 min
Devis gratuit et sans engagement

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Conseils sur le thème des obsèques

Conseils pratique