Quel est le prix des soins de conservation ?

checked picto

Prix de la réalisation des soins de conservation

En France, la réalisation des soins de conservation n'est pas obligatoire sauf dans certaines circonstances. Les pompes funèbres ne doivent donc pas imposer cette pratique. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette technique sur cette page : définition, prix, utilité. 

Quel est le prix des soins de conservation ?

La pratique des soins de conservation nécessite l’intervention d’un professionnel. Nommé thanatopracteur, celui-ci est bien équipé et dispose des savoir-faire nécessaires pour effectuer ces soins dans les meilleures conditions. Le prix des soins de conservation est estimé entre 200 et 450 €. Cela varie selon la difficulté des soins à réaliser. Par exemple, en cas de reconstruction faciale, le coût peut être plus élevé. 

Le prix de cette prestation est fixé par le thanatopracteur. Les entreprises de pompes funèbres ne pourront donc pas sur-facturer cette opération. Sauf si le praticien fait partie du personnel de la société concernée, ou qu’il a signé un contrat de sous-traitance avec celle-ci. 

Soins de conservation : quelle définition ?

Les soins de conservation sont une technique qui vise à ralentir la décomposition du corps et apporter un aspect plus naturel à la personne décédée. La réalisation de cette technique est optionnelle sauf dans certaines situations comme la conservation du corps à domicile, le rapatriement vers un pays étranger ou le transfert sur une longue distance. 

avion dans le ciel

Il faut souligner que les soins de conservation sont différents de la toilette mortuaire. En effet, cette technique implique l’utilisation de produits chimiques et doit être effectuée uniquement par un professionnel. Tandis que la toilette mortuaire est l’acte de laver et habiller le corps du défunt. 

Quelle est l’utilité des soins de conservation ?

Les soins de conservation permettent de ralentir la dégradation du corps et de donner un aspect plus serein au défunt. Ainsi, cette pratique n’est pas utile si la dépouille est conservée dans une chambre funéraire, sur un lit refroidit ou sur des cases réfrigérantes. 

Elle est toutefois recommandée si le corps est susceptible de se décomposer rapidement selon les circonstances du décès et l’état de santé de la personne décédée.

Les soins de conservation sont obligatoires dans les cas suivants : 

  • Transport du cercueil plus de 24 heures après le décès. Cela est stipulé dans le décret du 28 janvier 2011
  • Rapatriement du corps dans un pays étranger. La législation française n’impose pas ces soins, ils peuvent être demandés par les compagnies aériennes ou certains pays. 
  • Le corps est conservé au domicile 

Il est également recommandé d’avoir recours à la thanatopraxie si la fermeture du cercueil est retardée de plusieurs jours.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Plus de 50 000 familles partout en France nous font déjà confiance.

Devis comparatifs gratuit en deux minutes.

* Numéro de téléphone obligatoire pour qualifier la demande

ou

Faites une estimation avant de comparer les devis

Estimez

Conseils sur le thème des obsèques