Contrat obsèques : frais et revalorisation du capital

Le contrat obsèques permet au souscripteur de laisser à ses proches un capital qui servira à couvrir les frais de ses funérailles. Le contrat obsèques peut prendre la forme d’un contrat épargne ou d’un contrat prévoyance et il sera alimenté par les cotisations versées par le souscripteur. Les primes permettront de garantir le capital mentionné au contrat que recevront les bénéficiaires. Mais la souscription d’un contrat obsèques peut également entraîner des frais dont il convient de vérifier le montant avant de la signature du contrat. Autre point important à ne pas négliger : la revalorisation du capital. N’oubliez pas de vérifier si une clause du contrat la permet. Meilleures Pompes Funèbres détaille pour vous ces deux points.


Assurance obsèques : y a-t-il des frais la charge du souscripteur ? Quels sont ces éventuels frais et comment sont-ils calculés ?

Le contrat obsèques peut comporter des frais divers liés à la gestion du dossier.

Ainsi, le souscripteur devra les régler en sus des cotisations. Pour éviter de mauvaises surprises, il est conseillé de bien lire le contrat obsèques avant de le signer. Vous trouverez des informations utiles dans les conditions générales et dans les conditions particulières du contrat.

Certaines compagnies d’assurance ou agences demandent des frais pour le traitement du dossier mais également des droits d’entrée, d’enregistrement des cotisations, d’ouverture de dossier… Dans certains cas, le montant des frais divers peut atteindre les 10% des sommes versées ! Il est donc recommandé de demander à son interlocuteur une liste exhaustive de ces frais. Le montant des frais risque de diminuer le capital qu’on avait envisagé de laisser à nos proches.

Revalorisation du capital du contrat obsèques : obligatoire depuis 2014

La revalorisation du capital est une autre clause à regarder de très près. Malgré le fait qu’il s’agit d’une obligation légale, il est possible que le contrat obsèques contienne une clause de revalorisation minime. La revalorisation minimale prévue dans le contrat n’est pas forcément calquée sur l’inflation réelle. La revalorisation le plus souvent rencontrée est celle du taux légal.

La revalorisation du capital est nécessaire car le contrat est souscrit généralement plusieurs années avant le décès alors que les frais liées aux obsèques peuvent, quant à eux, augmenter de façon importante (comme cela a été le cas ces dernières années). D’où l’intérêt de se renseigner sur ce point auprès de votre conseiller. N’hésitez pas à aborder cette question avec lui. Vous pourrez ensuite décider d’adapter ou non le montant du capital que vous avez choisi.

Aujourd’hui, le coût des funérailles se situe entre 3 000€ et 7 000€. Ce coût correspond aux principales dépenses que sont le prix du cercueil (entre 500€ et 3 000€), le transport et la cérémonie (entre 500€ et 6 000€), la crémation ou l’inhumation (entre 800€ et 2 700€), la présentation du corps (entre 500€ et 1 200€).

Ainsi, le capital moyen choisi par les souscripteurs est en moyenne de 3 000€ à 4 000€.

A savoir : la question de la revalorisation se pose moins si vous souscrivez à un âge plus avancé.


Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville !

Gratuit et sans engagement

* champs obligatoire

Consultez nos mentions légales