Pompes funèbres dans le 15 (Cantal)

À la recherche d’informations fiables sur les services de pompes funèbres dans le Cantal ? Vous êtes sur la bonne page ! Cette page vous fournit toutes les informations dont vous avez besoin notamment sur les cimetières, les chambres funéraires, les crématoriums, les funérariums ou en encore sur les cérémonies civiles ou religieuses. Vous y trouverez également le maximum d’information autour de la crémation et de l’inhumation. Nous vous fournirons également une petite liste des meilleurs crématoriums ; une liste que nous avons dressée suite à une petite enquête bien ciblée.

Pompes funèbres et funérariums dans département du Cantal (15)

Le département du Cantal (15) set trouve dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son nom a été tiré de celui d’un massif volcanique qui s’érige au centre du département. Il occupe une surface totale de 5 726 km2 et le nombre d’habitants recensé en 2015 s’élève à 146 219 (chiffre de l’INSEE).

La démographie du Cantal se démarque par sa faible densité (26 hab. / km2) et sa population vieillissante. Depuis 1830, cette population est en décroissance continue.  Ce département comprend quatre districts à savoir Saint-Flour, Aurillac, Mauriac et Murat. Grâce à un recensement mené depuis 1791 et qui se poursuit tous les 5 ans depuis 1821, l’évolution de la population est connue de manière précise.

 

La décroissance démographique dans ce département a été détectée entre 1831 et 1866, une période durant laquelle le département a perdu 20 600 habitants soit une baisse moyenne de 0,23 %. Parallèlement à cette baisse, la France a connu une croissance de 0,48 % sur le plan national. À noter que le nombre total de populations du Cantal qui est d’environ 146 219 habitants lui confère la 98e position sur le plan national.

 

La décroissance démographique continue

La décroissance démographique du département du Cantal s’est poursuivie entre la Guerre franco-prussienne de 1870 et la Première Guerre mondiale, une période durant laquelle une perte de 8 506 habitants a été enregistrée. Durant ce temps, un taux de croissance de 10% est enregistré au niveau national.

Durant la période de l’entre-deux-guerres (1921 à 1936), une nouvelle baisse de 4,27 %  a été enregistrée dans le département alors qu’une croissance de 6,9 % est enregistrée au niveau national.

Après la Deuxième Guerre mondiale, la majorité des départements français connaissent un essor considérable, mais ce n’est pas le cas pour le Cantal. Ce département a encore perdu 20 ,22% de sa population entre 1946 et 2007 alors que le nombre de la population au niveau national a connu une croissance de 57%  durant cette période. Le nombre de la population dans ce département s’est alors stabilisé jusqu’en 2015 pour ensuite connaître un nouveau déclin.

D’après les statistiques de l’INSEE, non seulement Cantal est le département le moins peuplé de la France, mais c’est également le seul de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui a perdu  des habitants. Il faut rappeler qu’entre 1999 et 2009 (dix ans) le Cantal a perdu environ 2395 habitants.

 

Un taux de mortalité élevé dans le Cantal (15)

Dans le département du Cantal, le taux de mortalité est élevé par rapport au taux de naissance et ceci depuis 1975. Entre la période de 2010 à 2015, il  a atteint 13,4% contre 8,5% pour le taux de natalité. Cette hausse continue jusqu’en 2017 et les statistiques de l’INSEE la confirment avec 2217 décès contre 1067 naissances enregistrées la même année. Il est également important de préciser qu’entre 1968 et 2015, la densité de la population est passée de 29.6 à 25.5 hab. / km2.

 

Le décès connait plusieurs causes dans ce département pour ne citer que l’accident vasculaire cérébral, les cancers ou encore les traumatismes en tout genre. Nombre de décès sont également causés par des accidents de voiture étant donné que le département de Cantal renferme de nombreuses routes jugées dangereuses.

Dans ce département, ce sont les personnes âgées qui sont les plus nombreuses à décéder. Les lieux de décès les plus fréquents sont les hôpitaux et les maisons de retraite.

Prix des obsèques dans le département du Cantal (15)

Dans le département du Cantal, les pompes funèbres ne cessent d’améliorer leurs services liés aux obsèques afin de mieux satisfaire leurs clients. Que ces derniers optent pour une crémation ou une inhumation, ils pourront trouver la pompe funèbre qui pourra les assister afin de rendre un bel hommage à leur défunt proche. Plus de détails à ce sujet.

 

Devis relatif à la crémation et l’inhumation dans le département du Cantal (15)

Dans le Cantal, chaque agence de pompe funèbre est libre de fixer leur tarif dans le cadre d’une crémation ou d’une inhumation raison pour laquelle le tarif varie d’une commune à une autre. Cependant, les marges ne sont pas trop importantes, car les pompes funèbres qui s’aventurent à fixer des tarifs élevés risquent de ne pas avoir des clients.

Dans le département du Cantal le coût d’une crémation s’élève à 3491 €. À ce prix s’ajoutent la vacation de police, les frais administratifs ou encore les taxes.  Ce prix peut aussi connaître une légère baisse ou une légère hausse selon la commune. Les clients seront uniquement au courant du tarif exact au moment de la remise de la facture par la pompe funèbre.

 

Les familles qui optent pour une inhumation du corps de leur défunt proche dans le département du Cantal devraient prévoir des dépenses s’élevant à environ 3958 €. Ce prix peut varier en fonction du type de cérémonie choisie. Pour une cérémonie civile, il faut rajouter 383€. En revanche, celles qui optent pour une cérémonie religieuse doivent prévoir des dépenses comprises entre 399€ et 597€ selon la nature de la cérémonie. Il ne faut pas non plus oublier les frais associés à la location de véhicules, à l’enterrement ou encore au transport.

N’hésitez pas à utiliser notre outil d’estimation des obsèques pour avoir les détails sur la crémation ou l’inhumation !

Coût d’une crémation dans le département du Cantal (15)

 Le prix d’une crémation est estimé à environ 3491 € dans le département du Cantal. La famille du défunt peut rajouter d’autres options à la formule de base pour les obsèques ce qui peut augmenter légèrement ce tarif. Pour le moment, l’unique crématorium du Cantal est en pleine construction à Saint-Cernin et son  ouverture est prévue début 2019. Ainsi, les familles qui souhaitent la crémation pour le corps de leur défunt proche devraient se déplacer dans l’un des crématoriums du département le plus proche. 

 

Il faut noter qu’au tarif de crémation cité ici s’ajoutent le prix de l’urne en bois biodégradable (220€), le séjour en chambre funéraire (402€ pour 3 ou 4 jours) ou encore la location du crématorium (environ 491€). D’autres dépenses sont également à prévoir notamment les frais administratifs, les fleurs, les frais obligatoires et les taxes en tout genre.

 

À combien s’élève le tarif de l'inhumation dans le Cantal ?

Dans le département du Cantal, le prix d’une inhumation est estimé à environ 3958 €. Ce tarif peut varier en fonction du type de cérémonie choisi par la famille du défunt. Dans le cas d’une cérémonie civile, il faut compter 383 € contre un tarif compris entre 399€ et 597€ pour une cérémonie religieuse.  Ces tarifs n’incluent pas le coût de transport, du personnel de la pompe funèbre, de l’enterrement ou encore du transport et de la location de véhicules.  

Les familles qui désirent faire appel à un maître de cérémonie doivent prévoir 131€ de dépenses en sus. Il ne faut pas non plus oublier les frais de sépulture. Pour l’option « pleine terre », le tarif est de 606€ contre 500€ pour le caveautin et  1070€ pour le caveau.

À combien s’élève le coût des chambres funéraires ou encore des cérémonies funéraires dans le 15 ?

La chambre funéraire désigne la pièce où le corps du défunt est déposé en attendant l’inhumation ou la crémation. Sa famille vient s’y recueillir, car dans cette  pièce règnent le calme et la sérénité. Le coût de la location d’une telle chambre s’élève à 402 € dans le département de Cantal et ce tarif comprend un séjour compris entre 3 et 4 jours.

 

Pour la cérémonie, la famille du défunt a le choix entre une cérémonie civile ou une cérémonie religieuse. Elle n’est pas non plus obligée de demander une cérémonie si elle le souhaite. Dans le cas d’une cérémonie civile, il faut compter environ 383€. En revanche, la cérémonie religieuse est un peu plus chère, car son coût est compris entre 399€ et 597€. À noter que le coût de la cérémonie inclut généralement les frais de transport du corps du défunt.

 

Un crématorium en cours de construction pour le département du Cantal

Le Crématorium de Saint-Cernin

 

Le crématorium de Saint-Cernin est en court de construction et devrait ouvrir ses portes au début de l’année 2019. Il sera l’unique Crématorium dans le département du Cantal (15) et il s’érigera dans la zone artisanale de la Courtine.

Selon les responsables de la commune, ce crématorium sera construit dans l’esprit du pays et répondra parfaitement aux attentes des habitants de Cantal. La gestion quant à elle sera en délégation de service public afin que tous les habitants puissent en profiter.