Estimation gratuite du prix des obsèques
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38
  1. Accueil
  2. Crematoriums
  3. Crematoriums dans le 69
  4. Crématorium de Lyon

Crématorium de Lyon (Lyon)

17 Rue Pierre Delore, 69007 Lyon (Voir sur la carte)

photo de l'agence Crématorium de Lyon
photo de fleurs

Le crématorium de Lyon est un des plus anciens crématoriums de France. Sa conception fut terminée en 1913 et la première crémation date du 20 novembre la même année. Il s’agit du cinquième bâtiment de ce type qui a ouvert ses portes après celui du Père-Lachaise à Paris en 1889, de Rouen en 1899, de Reims en 1902 et de Marseille en 1907. Ainsi, il fait partie de la première génération de crématoriums français. Il est suivi par Strasbourg en 1922 et Toulouse en 1972.

La construction de cet équipement de crémation a été décidée par Edouard Herriot, membre de la société crématiste de Paris qui était maire de Lyon dès son premier mandat. Les premières personnes crématisées sont effectivement en provenance, non seulement de la région Rhône-Alpes, mais également d’autres régions comme Pyrenees, Alpes-Maritime et Paris. L’établissement est situé dans le nouveau cimetière de la Guillotière. Il est constitué de plusieurs locaux pour l’accueil, les cérémonies, et le recueillement. Après sa rénovation, une salle de visualisation par vidéo de la mise à la flamme et des espaces de convivialité sont également disponibles.

C’était en 1981 qu’un première jardin du souvenir a été créé à Lyon sur l’initiative de l’association crématiste de Rhône. Celui-ci permet, pour la première fois, d’acheter un rosier pour quinze ans afin d'y placer les cendres du défunt. Il est le premier crematorium du département de Rhône (69) avec celui de Gleizé.

En 1890, M. Augagneur, maire de Lyon (également médecin), lance une commande pour la construction d’un dispositif de crémation. Mais c’est son successeur Edouard Herriot (maire de Lyon de 1905 à 1940 puis de 1945 à son décès en 1957) que la ville de Lyon doit la conception de son crématorium tel qu’il est aujourd’hui. Conçu en 1911 d’après les plans de l’architecte Etienne Curny et inaugurée en 1919, il se place au cinquième rang des premier crématoriums de France.

Comment organiser une cérémonie dans un crématorium ?

L’organisation de la cérémonie au crématorium de Lyon dans le département de Rhône peut se faire selon vos souhaits et les dernières volontés du défunt grâce à notre outil.

Catherine Régnies

Le crématorium de Lyon dispose :

  • Un espace accueil
  • Des salles de cérémonie
  • Une salle de visualisation de la mise à la flamme du cercueil
  • Une salle de remise de l’urne
  • Des espaces de convivialité
  • Équipement qui permet la diffusion de diaporama

Avant la crémation, les familles peuvent disposer de l’une des salles polyculte. Chaque salle affiche une capacité d’accueil et une ambiance différente pour les hommages religieux ou civiles. L’introduction du cercueil dans l’appareil de crémation peut être visualisée depuis la salle de visualisation via un écran. Après cela, les familles qui le souhaitent auront la possibilité d’accéder aux espaces de convivialité pour offrir une collation aux proches. La remise de l’urne se fera ensuite dans une salle destinée pour le respect de ce moment solennel.

A l’issue de l'incinération, les cendres du défunt seront récupérées dans une urne funéraire sur laquelle sera apposée une plaque affichant le nom du défunt et le nom du crématorium. A la demande de la personne qui dispose la qualité pour pourvoir aux funérailles et sur autorisation de la mairie, plusieurs options sont possibles en ce qui concerne la destination :

  • Enterrement de l’urne dans une sépulture
  • Placement de l’urne dans une case de columbarium
  • Scellement de l’urne sur un monument funéraire ou au sein du cimetière
  • Dispersion des cendres dans un jardin du souvenir ou en pleine nature (sauf sur les voies publiques), suite à une déclaration déposée à la mairie de la commune du lieu de naissance du défunt.

Nombre de crémation effectuée par an

Le crématorium de Lyon comptait :

  • 1527 crémations en 2016
  • 1607 crémations en 2017
  • 1601 crémations en 2018
  • 1658 crémations en 2019
  • 2038 crémations en 2020

Ce crématorium est géré par les Pompes Funèbres Intercommunales de l'agglomération lyonnaise (PFI).

Lire notre article “10 conseils d'expert” pour en savoir plus sur les différents services funéraires.

En France, bon nombre de crématoriums sont concentrés dans un seul département, comme celui du Var où l’on pratique le plus de crémations. Les statistiques prévoient une progression régulière des demandes au niveau national. Face aux besoins croissants sur le secteur et pour éviter les longs fils d’attente, plusieurs autres départements verront d’ici peu augmenter le nombre d’établissements cinéraires dans leur localité. Vous êtes invité à la lecture de la page sur le crématorium pour plus d’infos.

Comment trouver le crématorium de Lyon

Le crématorium de Lyon se trouve à l’adresse :

17 Rue Pierre Delore

69008 LYON

L'établissement se trouve à 15 minutes du centre-ville et 5 minutes de la sortie d’autoroute. Vous pouvez vous y rendre facilement depuis les gares de Perrache et Part-Dieu.

Il est également accessible par les transports en commun :

  • Ligne 35 Arrêt Benoît Bernard
  • Ligne 36 et 53 arrêt Jet d’eau - Mendès France
  • Tramway : Lignes T2 et T4 Arrêt Jet d’eau - Mendès France

Vous pouvez également vous renseigner directement par téléphone au 04 72 76 08 30

Le crématorium de Lyon a bénéficié de travaux de rénovation et de modernisation depuis 2016. La première phase des travaux ont touché la rénovation des sous-sols, destinés aux usages techniques, et du rez-de-chaussée avec la mise en place d’un espace d’accueil aux familles et professionnels à l'entrée Rue Pierre-Delore (puisqu’à l'origine le crématorium n'a pas été construit pour accueillir le public). Les salles de cérémonies sont également réaménagées et une nouvelle salle de 49 places a été créée, côté Est. La salle de remise des urnes est déportée dans le pavillon du nouveau bâtiment. Les deux anciens fours crématoires ont été également remplacés et sont dotés désormais d’un important système de filtration capable de réduire considérablement les fumées rejetées dans l'atmosphère.

La deuxième phase des travaux comprenait la rénovation de la salle principale du dôme (150 places), la création d’un ascenseur pour une accessibilité complète au bâtiment et la mise en place d’un espace de visualisation par vidéo. Mais aussi l’aménagement d’une salle de convivialité où les proches pourront se retrouver à l’issue de la cérémonie.

Créé en 1911, le crématorium de Lyon est l’un des cinq premiers crématoriums de France. Par ailleurs, il est classé à l’inventaire des bâtiments remarquables du XXe siècle. Dans ce lieu particulier, une équipe dévouée se charge d’accueillir les familles et de veiller au bon déroulement des obsèques.

Nature de la demande

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?