Les étapes pour organiser les obsèques

Suite au décès d’un proche, en plus de faire face à un événement douloureux, il faut effectuer parallèlement un certain nombre de démarches pour organiser les obsèques. Afin de ne rien oublier quant à la préparation des funérailles ou concernant les démarches administratives, nous vous proposons un calendrier comportant les étapes essentielles à respecter après un décès.

Mediums organisation obseques


Dans les 24h après le décès :

  • contacter un médecin et faire constater le décès pour obtenir un certificat médical (si la personne décède dans une maison de retraite, hôpital ou clinique, un médecin de l’établissement s’occupera de cette démarche),
  • contacter le commissariat de police ou la gendarmerie en cas de suicide ou de mort accidentelle (un procès-verbal avec les circonstances du décès est établi),
  • se rendre à la mairie du lieu du décès pour déclarer le décès, muni du certificat de décès (éventuellement du PV), d’une pièce d’identité et du livret de famille du défunt ou de sa pièce d’identité, sauf si c’est l’agence de pompes funèbres qui s’en charge,
  • récupérer plusieurs copies de l’acte de décès à la mairie,
  • utiliser notre annuaire pour trouver la pompe funèbre qui vous correspond et faire votre choix pour organiser les obsèques,
  • si le décès intervient au domicile du défunt, vous pouvez demander le transport du corps dans une chambre funéraire si tel est le souhait des proches ;

Dans les 48h à 6 jours après le décès :

  • si la personne est décédée à l’hôpital ou dans une clinique, le transport du corps jusqu’à son domicile ou une chambre funéraire peut se faire dans les 48h. Le transport est effectué par les pompes funèbres. Un transfert dans une chambre mortuaire est également possible.
  • obtenir l’autorisation d’inhumation ou de crémation de la mairie, l’agence de pompes funèbres s’en charge habituellement,
  • se renseigner sur l’existence d’un contrat obsèques souscrit par le défunt (ce contrat permet le financement des funérailles et en fonction des options leur organisation). Si le défunt n’avait pas contrat obsèques et que vous faites face à une situation financière délicate, nous vous proposons de faire une Collecte Funéraire en ligne pour permettre à chaque proche de vous aider dans ce moment en participant au financement des obsèques,
  • organiser l’inhumation ou la crémation qui doit intervenir au plus tard dans les 6 jours après le décès ;

Dans les 7 jours ou dès que possible :

  • contacter la banque du défunt pour l’informer du décès et bloquer les comptes,
  • se renseigner sur l’existence d’un contrat prévoyance qui peut prévoir un capital pour les obsèques, voire une rente,
  • contacter la mutuelle car certains organismes versent un capital en cas de décès,
  • si le défunt était salarié, contacter la Sécurité sociale pour obtenir le capital décès et informer l’employeur qui versera le solde de tout compte,
  • informer tous les organismes qui sont susceptibles de verser diverses prestations au défunt : les caisses de retraite, la CAF, l’Assurance maladie, Pôle Emploi, le service d’aide sociale du département,… ;
  • sachez que pour toutes les démarches administratives post-obsèques, nous vous proposons un service gratuit et en ligne qui met à votre disposition tous les modèles de lettres nécessaires classés par délais d’envoi

Dans le mois qui suit le décès :

  • prévenir le propriétaire si le défunt était locataire d’un logement, ou les locataires du défunt s’il était propriétaire,
  • résilier les contrats que le défunt avait souscrit (eau, électricité, téléphone, assurances, etc.),
  • contacter un notaire pour le règlement de la succession si nécessaire (en présence de biens immobiliers, contrat de mariage, donation, testament),
  • faire une demande de pension de réversion ou le cas échéant, d’une allocation de veuvage,
  • informer le centre des impôts du décès ;

Dans les 6 mois après le décès :

  • en présence d’un compte-joint, le transformer en compte personnel,
  • envoyer la déclaration de succession au centre des impôts