Estimation du prix des obsèques dans votre villeIco calcul

Ce qu'il faut savoir sur la crémation

En progression et de plus en plus acceptée, la crémation est le fait de brûler le corps du défunt alors réduit en cendres. Ces dernières sont mises dans une urne qui peut être placée dans un columbarium, enterrée, ou bien dispersée selon les vœux de la personne disparue. Meilleures Pompes Funèbres vous donne tous les détails de cette pratique.

Mediums cremation 1

Définition de la crémation

La crémation est l'action de brûler le corps de la personne disparue. Le cercueil, adapté à la crémation car moins résistant, est alors placé dans un four chauffé à près de 900°C et ce pendant environ une heure et demi.

Les cendres qui sont récupérées sont uniquement les cendres du corps et ne proviennent pas de la combustion du cercueil. Elles sont alors placées dans un « cendrier », lui-même placé dans une urne funéraire.

Le protocole

Tout comme pour une inhumation, la crémation comprend les étapes suivantes :

  • La mise en bière et la fermeture du cercueil
  • Sceau de police
  • et/ou
  • Service religieux

Lors de l'introduction du cercueil dans le four de crémation, la famille est généralement réunie dans une autre salle du crématorium où elle peut se recueillir.

L'urne funéraire, qui comporte une plaque avec le nom et prénom du défunt ainsi que le lieu de crémation est ensuite remise à la famille. Cette dernière étant en charge du devenir des cendres en fonction des derniers souhaits de la personne disparue.

Que deviennent les cendres ?

Plusieurs possibilités existent, elles sont toutes strictement encadrées par la loi :

→ La mise en columbarium

C'est le fait de déposer l'urne dans une « niche » souvent accompagnée d'une vitre pour permettre aux proches de voir l'urne. Une plaque est également placée sur cette niche.


→ Inhumation de l'urne

On place l'urne directement dans le caveau.


→ Dispersion des cendres

La dispersion des cendres dans un lieu prévu à cet effet appelé Jardin du Souvenir et situé dans les cimetières.


→ Dispersion des cendres dans la nature

La dispersion des cendres dans la nature (une forêt par exemple) avec l'autorisation de la mairie du lieu de naissance de la personne décédée et non la mairie concernée par la dispersion.


La dispersion des cendres ne peut se faire dans le lieu de son choix, c'est une action strictement encadrée par la loi. Il est par exemple interdit d'effectuer la dispersion sur une route ou encore dans son propre jardin. Tout comme il est interdit de conserver une urne funéraire à son domicile depuis janvier 2008. Il est néanmoins possible de transporter une urne dans un autre pays. Il faut simplement présenter une autorisation de la Préfecture de Police et l'acte de décès en question.

Les conseils de Meilleures Pompes Funèbres

Le choix de la crémation par la famille reste une étape importante des obsèques. Les proches doivent avant toute chose respecter les dernières volontés de la personne disparue. L'avenir des cendres est aussi une décision parfois difficile à prendre. Si le défunt n'avait pas exprimé son choix, tous les membres de la famille doivent alors se mettre d'accord sur leur devenir.

Certains crématoriums permettent aux familles de voir l'introduction du cercueil dans le four. Ce moment permettant ainsi de dire un dernier adieu au corps physique de la personne décédée.