Le rapatriement au Maghreb ou pays d'origine

Dans la religion musulmane, on inhume une personne là ou son cordon ombilical est tombé, c’est à dire sur sa terre natale. La question du rapatriement concerne donc 80% des musulmans vivants en France. Le transport funéraire nécessite des étapes importantes et obligatoires souvent réalisées par les agences de pompes funèbres musulmanes du territoire français.

Mediums rapatriement 0

Il faut savoir que les frais de rapatriement sont assez élevés et il incombe à la famille du défunt de les prendre en charge. Pour éviter cette dépense à sa famille, il est alors possible de son vivant de souscrire une assurance rapatriement.

Les formalités

80% des musulmans effectue un rapatriement de corps notamment au Maghreb.Les rapatriements de France vers le Maghreb se font par la voie aérienne (avion). Il est nécessaire d’effectuer quelques formalités avant tout rapatriement et d’obtenir certains documents :

  • une demande de la famille
  • le certificat médical de décès
  • le certificat de non-épidémie demandé dans certains pays
  • une autorisation de fermeture de cercueil établie par le préfet du département du lieu de décès.

La réglementation varie d’un pays à l’autre. C’est le rôle des pompes funèbres de se renseigner sur celles du pays de destination du corps et de concilier les exigences.

Les soins de conservation

Il ne sont pas recommandés par la religion musulmane mais ils sont obligatoires dans certains pays (comme l’Égypte ou la Syrie). Cette pratique devient pourtant obligatoire pour tous les pays 48 heures après la survenu du décès. Attention, il est formellement interdit de transporter un corps par ses propres moyens.

Comparez tarifs

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville !

Gratuit et sans engagement

Consultez nos mentions légales