Simulation des prix de pompes funèbres en ligne Prix basés en fonction du département
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

Cercueil : pourquoi parle-t-on de "mise en bière" ?

Signification de la "mise en bière"

Avant l’inhumation ou la crémation, le corps du défunt est placé dans un cercueil. On dit alors que le corps est “mis en bière”. Cette étape est obligatoire en France. Elle est effectuée par les agents de pompes funèbres. D’où vient l’expression "mise en bière" ? Qu’est ce que cela signifie vraiment ? Que dit la loi sur la mise en bière ? Les réponses sur cette page. 

Mise en bière : c’est quoi exactement ? 

La mise en bière est l’étape de l’organisation des obsèques qui consiste à placer le corps du défunt dans son cercueil. Pour rappel, la loi française impose l’usage de cercueil lors d’un décès quel que soit le mode d’obsèques choisi. La mise en bière est donc une étape obligatoire. C’est l’entreprise de pompes funèbres chargée des obsèques qui effectue cette opération. Cette étape peut se faire après la préparation du corps et avant son exposition au funérarium, juste avant la cérémonie d'hommage ou avant le départ au crématorium ou au cimetière. 

D’où provient l’expression “mise en bière” ? 

Au VIIIe siècle, les Francs utilisaient le mot “bera” pour désigner une “civière”, une planche de bois sur laquelle les corps des blessés ou des personnes décédées sont transportés. A cette époque, il était de coutume de jeter les corps des défunts dans une fosse commune avec leurs civières. Des années plus tard, les défunts ont été placés dans des coffrets en bois toujours nommés “Bera”. Ils étaient  donc enterrés avec ce coffret. Au fil du temps, le mot “bera” a été remplacé progressivement par le terme “bière”. 

Cercueil dans corbillard

Que dit la loi sur la mise en bière en France ? 

En France, les défunts doivent être mis en bière dans un cercueil scellé quel que soit le mode d’obsèques prévu, c’est la loi ! Il est donc interdit d’enterrer le corps à même la terre, notamment pour des raisons d’hygiène, de sécurité et de décence. Les conditions à suivre pour la mise en bière sont mentionnées dans le Code Général des Collectivités Territoriales : 

  • Le corps doit être placé dans un cercueil dont le couvercle est muni d’une plaque gravée sur laquelle sont mentionnées les informations concernant le défunt (noms, prénoms, date de naissance, date de décès, nom marital). Le cercueil doit aussi être équipé d’au moins 4 poignées pour le transport et d'une cuvette étanche et biodégradable. 
  • Le cercueil ne peut être fermé, ni scellé qu’après la réalisation de la déclaration du décès auprès de la mairie et l’obtention du permis d’inhumer ou d'incinérer. 
  • L'utilisation d’un cercueil hermétique en zinc est obligatoire si le défunt est décédé d’une maladie transmissible ou si le corps doit être rapatrié à l’étranger.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Comparez : Devis obsèques en 2 min
Devis gratuit et sans engagement

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Conseils sur le thème des obsèques