Simulation des prix de pompes funèbres en ligne Prix basés en fonction du département
Un problème avec le site, une question ou besoin d'aide ?
Nous répondons à vos questions du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 10h à 17h 01 84 17 37 38

Pourquoi enterrer les cercueils ?

Découvrez l'interêt d'enterrer un cercueil

Le cercueil est le coffre dans lequel le corps d’un défunt est placé avant son enterrement. L’utilisation d’un cercueil est imposée par la loi en France quel que soit le mode d’obsèques choisi (crémation ou inhumation). Ainsi, il n’est pas possible d’être enterré sans cercueil dans ce pays. Pourquoi l’usage de cercueil est-il obligatoire lors d’une inhumation ? C’est ce que nous allons voir dans cette page. 

Quel est l’intérêt d’enterrer les cercueils ? 

Le corps d’un défunt doit être déposé dans un cercueil avant sa mise sous terre. Cette étape est nommée “mise en cercueil” ou “mise en bière”. Depuis la nuit des temps, les défunts sont enterrés dans des cercueils. En France, cette étape est obligatoire et fait même l’objet d’une loi. Le cercueil fait partie des prestations obligatoires des pompes funèbres dans le cadre des funérailles. Il permet d’éviter que les liquides qui résultent de la décomposition du corps polluent le sol. Mais aussi de neutraliser les risques de contamination dans le cas où le défunt a succombé à une maladie contagieuse par exemple. Dans ce cas, le cercueil utilisé doit être hermétique. 

Enfin, l’usage de cercueil à un enterrement peut servir à matérialiser l’état du défunt. En effet, lorsque le cercueil est ouvert, les proches les proches peuvent encore dire des phrases comme “on dirait qu'il dort" ; une fois le cercueil fermé, on parle bien de mort. 

enterrement

Quelles sont les normes à respecter concernant le cercueil pour une inhumation ? 

L’inhumation est une technique qui consiste à enterrer un défunt. Elle se distingue de la crémation qui vise à réduire le corps du défunt en cendres via un four crématoire. Une personne peut être enterrée dans la commune où elle habitait, celle où elle est décédée ou dans une autre commune où se trouve le caveau de famille. 

Le cercueil destiné à être enterré doit répondre à des impératifs d’hygiène, d’étanchéité et de sécurité : 

  • Il doit avoir une épaisseur d’au moins 22 mm et est conçu dans du matériau résistant (notamment le bois massif). 
  • Il doit être muni d’au moins 4 poignées pour le transport ainsi que d’une plaque indiquant le nom, le prénom, la date de naissance et la date de décès du défunt. 
  • Il doit être équipé d’une cuvette biodégradable et étanche pour éviter que les liquides de décomposition ne se répandent dans le sol lors de l’enterrement. 
  • Dans le cas d’un rapatriement à l’étranger, de transport vers une autre commune sur une longue durée, ou encore de maladie contagieuse, le cercueil doit être hermétique. 

Bon à savoir : en fonction du matériau de construction et du type de sépulture (caveau, pleine terre, etc.), la durée de vie du cercueil peut varier du tout au tout.

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville.

Comparez : Devis obsèques en 2 min
Devis gratuit et sans engagement

Consultez les pages mentions légales et comment ça marche ?

Faites une estimation gratuite en ligne, avant de comparer les devis

Commencer la simulation

Conseils sur le thème des obsèques