France : point trimestriel décès

Faisons le point sur le quatrième trimestre 2015 : le nombre de décès a très clairement atteint les maxima historiques . Découvrez les résultats de notre étude s'appuyant sur les chiffres de l'INSEE.
Mediums historique deces 12mois

 

 

 

 

 

  • Le nombre de décès au premier trimestre 2015 atteint un nouveau maximum depuis 10 ans dès le mois de février. Ce résultat est la conséquence d'une épidémie de grippe qui a provoqué 18 300 décès, mais aussi la conséquence de températures proches des minima historiques. La grippe représente 75% de l'augmentation du nombre de décès lors du premier trimestre 2015.
  • En comparaison avec l'année dernière, il y a une augmentation de plus de 22 700 décès entre janvier et mars 2015, soit 14% de plus que l'an dernier et 12% de plus que la moyenne sur 10 ans.

 

Après un nombre de décès légèrement supérieur à la moyenne au 4ème trimestre 2014, on observe une forte augmentation des décès à partir de janvier 2015, avec une variation de 14% par rapport à l'an dernier. Cette augmentation est d'autant plus forte que le nombre de décès est le plus élevé depuis 10 ans en février et en mars 2015. Celle-ci fait suite à une légère hausse du nombre de décès observé au dernier trimestre 2014.

Ceci étant, la tendance est toujours la même : après une forte augmentation en début d'année, le nombre de décès diminue à partir du mois de mars.

L'épidémie de grippe a été très marquée cette année avec 18 300 décès de plus que lors d'une année normale : c'est donc la première cause de la forte augmentation des décès au premier trimestre de 2015.

La remontée des températures à partir de mars se situe toujours en-dessous de la moyenne à la même période, de telle sorte qu'il est très probable que le nombre de décès soit toujours supérieur à la normale au second trimestre de 2015.

En prenant en compte le nombre de décès au premier trimestre des 10 dernières années, on peut établir un bilan prévisionnel du nombre de décès sur l'année 2015 : par méthode de régression linéaire, on pourra atteindre entre 565 et 570 000 décès cette année, soit une augmentation de 5% par rapport à 2014. La méthode SARIMA confirme cette prévision en estimant que le nombre de décès atteindra 570900 décès fin 2015.

Quelques précisions

Sur le nombre de décès (source INSEE) :

  • Série en nombre de décès – valeur absolue, sans correction appliquée
  • Champ : France métropolitaine

Sur les températures moyennes observées (source Météo France) :

  • Moyennes de températures issues de 22 stations météo réparties sur le territoire de la France métropolitaine.

Sur le calcul de variations :

  • Les variations a/a, aussi appelées glissement annuel, correspondent à la comparaison entre le niveau atteint par une variable un mois donné et celui atteint le même mois, un an auparavant.

TELECHARGER L'ETUDE

Senior Media
10 Place de la Catalogne – 75014 Paris

Contact : charles.simpson@seniormedia.fr
06 03 27 83 23

Senior Media est aussi éditeur du site www.meilleures-pompes-funebres.com

 

Ce document d'informations est préparé par l'équipe statistique de Senior Media et s'adresse exclusivement aux professionnels qualifiés. Il ne peut être divulgué à un tiers ou diffusé sans l'accord préalable et écrit de Senior Media. Si vous receviez ce document et/ou toute autre pièce jointe par erreur, merci de le(s) détruire et de le signaler immédiatement à l'expéditeur.
Ce document a été préparé par notre équipe statistique. Senior Media n'a ni vérifié ni conduit une analyse indépendante des informations figurant dans ce document. Par conséquent, Senior Media ne fait aucune déclaration ou garantie ni ne prend aucun engagement envers les lecteurs de ce document, de quelque manière que ce soit, au titre de la pertinence, de l'exactitude ou de l'exhaustivité des informations qui y figurent ou de la pertinence des hypothèses auxquelles elle fait référence.

Comparez tarifs

Comparez les tarifs des pompes funèbres de votre ville !

Gratuit et sans engagement

Consultez nos mentions légales